Atangla Index du Forum

Atangla
Le forum qui parlera d'Atangla ~

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ténèbres, quand tu nous tiens
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atangla Index du Forum -> RP - Atangla, 20 ans après -> En avant ! -> Plaine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Jeu 12 Déc 2013 - 12:14    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le temps d'absence s'estimait plus long que prévu... Les Anges partis en excurcion depuis trois semaines avec leur chef n'était pas revenu. Lui qui pensait que ça allait durer moins d'une semaine...
Les corps jonchaient le sol, des plumes étaient éparpillées de çà et là... Et au milieu de tout ça une silhouette noire, dégageant une aura très forte de haine. Le sang recouvrant la plaine signalait que c'était bien lui qui avait fait ce massacre.
Face à cet homme, Kami, agenouillé entre des corps et des pierres. Il regardait son adversaire, un poignard à la main. Son bras n'avait plus de plâtre, mais est-ce qu'il avait été enlevé naturellement ? Un bleu avait pris la place de son ancienne blessure. Il regardait face à lui son adversaire, qui s'avançait.
- C'est toi qui a attaqué la cité il y a quelques temps...
L'homme ne répondit pas, s'approchant.
- Ho-hey !
Il tenta de se lever, mais une blessure à la jambe l'en empêcha. Serrant les dents, il leva ses ailes au ciel pour se projeter d'un coup dans les nuages. C'était sans compter la rapidité de l'Être de Haine, qui lui avait attrappé la jambe.
- Pourquoi fuir quelqu'un qui t'est semblable ?
- Quoi ?
- Pourquoi te dresser contre moi, alors que tu veux, au fond de toi, exterminer les Anges toi aussi ?

Kami tenta de se libérer, en vain. L'homme tira sur la jambe pour amener l'Ange contre lui.
- Au fond de toi, tu te dis qu'ils sont gentils, car ils ont enfin dédaignés de te réaccepter... Mais es-tu vraiment avec le peuple ? As-tu refoulé toute la haine que tu as dressé contre eux ?
- Mon peuple m'a accepté comme leur gouverneur, ils voient en moi...
- Quelqu'un de mal ?
Les yeux jaunes se plantèrent dans ceux de l'Ange noir.
- Je suis tapi dans l'ombre, j'entends tout, j'écout tout... Les prêtres sont-ils là pour te soutenir ? Que penses-tu de toutes ces messes basses racontées dans les différents quartiers ?
Kami ne répondit pas, réfléchissant... Munashii en profita pour lui assener un gros coup dans le ventre, le sonnant.

- Les Anges sont devenus vraiment plus faibles... Peut-être parce que tu les gouvernes ?

Le concerné ne répondit rien, se retenant de tomber au sol avec son poing. Il serrait les dents. Ce type. Il voulait sa mort. Mais cela voulait dire...
Trop tard.
Il répondit au pouvoir sombre qui était en lui. Son adversaire le regarda en riant.
- C'est ça, ne retiens plus ta haine aujourd'hui. Défoule-toi, vis avec ! Ne la renferme plus jamais au fond de ton coeur n...
Un coup vint graver sa joue. Kami se releva, une main sur le ventre. Cet homme avait réussi à rouvrir la part de ténèbres qui était en lui. Et la dernière lueur de lumière dans ses yeux avait disparue.
Kami se jeta sur son adversaire dans un cri. L'homme eut un sourire. Quand Kami fut à sa hauteur, il se transforma en un nuage de cendres pour passer derrière lui, l'attrapant par le cou et l'assommant. Son corps rejoignit le sol avec la poussière.
- Réveiller le Diable des Cieux, mission réussie.

Munashii mis Kami sur son épaule comme un vulgaire sac et s'éloigna, l'inerte pris en otage.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunrises
Cicerone du marais
Cicerone du marais

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 93
Localisation: I'm on the Nightrain!
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Race: Elfe

MessagePosté le: Ven 13 Déc 2013 - 00:06    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

Lomion, assis dans l'ombre d'une colonne brisée avait regardé la scène en entier sans intervenir le moins du monde. Il avait masqué son aura entièrement et projeté une image vide du recoin où il était assis, de sorte qu'il était presque invisible de vue, et introuvable par magie.

Quand le Qyka se releva et prit le corps du Séraphin sur son épaule, Lomion se leva calmement. Il était de taille moyenne, un corps leste et tout en longueur à la manière commune des elfes. Sa cape blanche et noire le couvrait des pieds à la tête, ne permettant que de voir ses yeux d'un vert émeraude qui semblait luire dans l'ombre. Il dégaina Delduwath, sa terrifiante faux de combat.

-Ne bouge plus Qyka. J'ai à faire avec cet ange. Si tu me le laisse là, je jure ne pas te poursuivre et te tuer...

Il sonda rapidement l'esprit de son adversaire et y reçut une résistance inattendue.
Celui là est entraîné contre les attaques mentales... Je dois éviter le combat, ou je pourrais y laisser des plumes, pensa-t-il.

Lomion se tint là, attendant la réponse de l'homme.
~_______________________________________~
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Valar Morghulis
Revenir en haut
Lys Argente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 13 Déc 2013 - 00:37    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

Au dessus de la scène un busard survole les deux êtres d'obscurité. Une fois le second tombé, l'oiseau se dirige quelques centaines de mètres plus loin vers un chêne ayant poussé seul au beau milieu de la plaine. Descendant paisiblement en formant de larges cercles, il se rapproche d'un Qyka à peine entré dans l'age adulte. A l'approche de l'oiseau Osario laisse filer les dernières notes de sa lyre et range son instrument. Il quitte l'abri de l'arbre, l'interpellant :
Munashii en a déjà fini avec l'Ange ? Je m'attendais à plus de résistance de sa part... La disparition de ses camarades a dû le faire tomber plus rapidement que prévu... Il est vrai que Munashii ne fait pas dans la tendresse. Viens, allons le rejoindre.
Le bec teinté de sang provenant de lambeaux de chair et de plumes suspendues ça et là aux branches de l'arbre, l'oiseau reprend son envol à la suite d'Osario, ce dernier chantonnant une mélodie aux accents funèbres...


Dernière édition par Lys Argente le Mer 19 Mar 2014 - 01:02; édité 2 fois
Revenir en haut
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Ven 13 Déc 2013 - 11:12    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

- Ne bouge plus Qyka. J'ai à faire avec cet ange. Si tu me le laisse là, je jure ne pas te poursuivre et te tuer...
Munashii ne paru pas surpris, ni par la voix de l'homme, ni par l'arme qu'il avait sorti. Il eut même un sourire, qui se transforma vite en un rire perçant.
- Me tuer ? Tu crois en être capable ?

Il rit de plus bel, puis le regarda dans les yeux.
- Cher inconnu, pour m'impressionner il en faudra bien plus. Si tu connais cet Ange alors tant mieux pour toi, mais il est dans mon devoir...

Sentant la présence d'Osario se rapprocher, il termina sa phrase dans un sourire.
- ... de le garder avec nous.
Il tourna ensuite la tête vers son collègue, lui jetant un coup d'oeil signifiant en réalité "tu es là". Puis il regarda de nouveau Lomion.
- Tu crois que si j'ai ramassé cet Ange, c'est bien pour le donner à des chiens errants ? Eh bien, tu fais fausse route. En revanche...

Le Qyka lui lança un regard lourd de sens.
- ... Que dirais-tu de faire un bout de chemin avec nous ?
Il regarda de nouveau Osario, l'air de lui dire que ça pouvait être intéressant, selon les réactions de ce type.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunrises
Cicerone du marais
Cicerone du marais

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 93
Localisation: I'm on the Nightrain!
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Race: Elfe

MessagePosté le: Ven 13 Déc 2013 - 17:52    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

- Me tuer ? Tu crois en être capable ?

Lomion eut un sourire bref qui s'éteignit aussitôt.

-Tu devrais être beaucoup plus respectueux, Munashii... Je ne suis pas une personne qu'on abuse facilement.
Lomion sonda rapidement la conscience des deux personnes, et, voyant qu'il ne voulait pas l'attaquer immédiatement, baissa sa faux.
Sans se retourner, il lança:
-Quant à toi... Osario. Met toi à côté du Qyka, ce sera tellement plus facile de parler, et évitera peut-être un combat relativement inutile.

- ... Que dirais-tu de faire un bout de chemin avec nous ?
Lomion eu un doute, il ne faisait que rarement confiance à des personnes. Néanmoins, les informations que détenait Kami étaient essentielles, et il devait les récupérés. Il avait rapidement lut les pensées du Qyka et d'Osario afin de vérifier qu'ils ne comptaient pas le tuer dans l'instant, mais ne s'était pas risqué à une intrusion plus profonde qui lui ferait prendre le risque qu'ils remarquent ladite intrusion.

-La proposition est alléchante. Mais qu'est-ce qui peut me prouver que vous ne me tuerez pas d'ici une journée?
~_______________________________________~
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Valar Morghulis
Revenir en haut
Lys Argente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 13 Déc 2013 - 20:04    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

Si l'on ne comptait pas l'ange évanoui Munashii était maintenant accompagné d'une seconde personne. Inattendu...


Ce ne fut pas tant l'aspect inhabituel de la faux de l'homme qui intrigua Osario que le son de son rythme intérieur... Ses pulsations cardiaques étaient curieusement basses. Comme si l'on avait rallongé ces battements afin de ralentir sa vie. C'était différent des anges qui possédaient une pulsation "normale" et une vie incroyablement longue...
Tout en s'approchant il pris position dans le dos de l'homme. Munashii devait bien l'avoir vu arriver maintenant. Interrogation répondue par la fin de la phrase prononcée à cet instant : ...de le garder avec nous. Osario banda ses muscles. Prêt à tous mouvements à venir, tout en gardant son attention fixe, tel un microscope braqué sur le dos de l'individu.


- Quant à toi... Osario. Met toi à côté du Qyka, ce sera tellement plus facile de parler, et évitera peut-être un combat relativement inutile. 
A ces paroles il fit donc quelques pas sur le côté apercevant finalement le visage étrangé. Captivant... 
Munashii regarda de nouveau Osario. Un éclat de lumière se reflétait sur son iris, sa tête inclinée de quelques degrés sur la droite. Munashii connaissait ce tic et le pris pour un signe d'acquiescement à la situation. - ... Que dirais-tu de faire un bout de chemin avec nous ?


La réponse s'éleva sèchement de sous la capuche. - La proposition est alléchante. Mais qu'est-ce qui peut me prouver que vous ne me tuerez pas d'ici une journée?
Les mots s’égrenèrent un à un de la bouche du musicien. - En vérité ? Rien... Cependant je serais toi je me méfierai plutôt de la journée suivant demain.
Aujourd'hui fut l'occasion d'un beau récital. Je ne la gâcherai pas.


Dernière édition par Lys Argente le Sam 14 Déc 2013 - 00:55; édité 2 fois
Revenir en haut
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Ven 13 Déc 2013 - 22:08    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

Munashii les écouta tour à tour. Il acquit les paroles d'Osario d'un mouvement de tête, et il tourna les talons.
- Si tu as tant besoin de cet Ange, tu peux nous suivre le temps voulu. Libre à toi après de t'en aller, tu es libre comme l'air ~ ... tel un oiseau.
Il lança un regard narquois à sa victime, prenant la route.


La raison pour laquelle Kami avait été enlevé était simple. Il était le gouverneur des anges. Sans lui, ils n'auraient plus de tête avec qui avancer. Mais plus encore, il était un ancien membre de l'Organisation de la Haine, criminel clan redouté pour ses nombreuses victimes et incendies. Non seulement s'il redevenait le Diable des Cieux il serait une arme nécessaire pour la victoire, mais en plus il pouvait se retourner contre les Anges et provoquer leur extinction, selon la force avec laquelle il y allait.


Ils avaient aménagé un repaire dans les ruines d'un ancien village, dont on ignorait quel était son nom aujourd'hui. Dans une vielle bâtisse, Munashii avait récolté des chaines, qu'il avait accroché au mur afin que ses victimes se retrouvent agenouillés et suspendus par les poignets, pendant qu'il pouvait les fouetter, leur donner des coups de poing, d'épée, de pied... Et le sang séchait sur le mur, laissant une odeur nauséabonde pour les futurs arrivant qui devaient subir le même sort.

C'est ainsi que se retrouva attaché Kami alors qu'il reprenait ses esprits. Face à lui, Munashii, debout, le regardant de haut.
- ... Enfoiré...
- Il me semble que quelqu'un souhaite te voir. Après, je passerai aux festivités...
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunrises
Cicerone du marais
Cicerone du marais

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 93
Localisation: I'm on the Nightrain!
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Race: Elfe

MessagePosté le: Ven 13 Déc 2013 - 22:32    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

- En vérité ? Rien... Cependant je serais toi je me méfierai plutôt de la journée suivant demain.
-Tu es beaucoup trop arrogant pour ton âge, Qyka. N'essaye plus jamais ne me menacer comme tu le fais, où je te ferait goûter à une terreur telle que la mort te semblera aussi douce que l'étreinte de ta mère.
- Si tu as tant besoin de cet Ange, tu peux nous suivre le temps voulu.
-Néanmoins, vous m'intéresser tous les deux... Et cet ange possède une certaine chose dont j'ai absolument besoin. Je vous suivrais pendant quelques jours, en attendant nous aurons largement le temps de faire connaissance.

Et Lomion les suivis donc jusqu'à leur cachette dans le village abandonné. Quand la nuit fut tombé, il alla voir Kami, entièrement réveillé maintenant. Il était toujours attaché, les fers lui entaillant la peau, mettant a vif ses poignets. Munashii et Osario étaient présent dans un angle de la salle, dans l'expectative.

Lomion s'avança, et détacha d'un geste sec les entraves de Kami.
-Tu as dans ta tête un souvenir extrêmement important pour moi... Et pour des personnes qui seraient prêtes à payer énormément pour l'obtenir. J'obtiendrais se souvenir, que tu le souhaite ou non, tu peux résister et mourir, ou me le donner de ton plein gré, que choisis-tu? Ouvre ton esprit, et je ne te ferait aucun mal.
~_______________________________________~
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Valar Morghulis
Revenir en haut
Lys Argente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 14 Déc 2013 - 00:38    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

-Tu es beaucoup trop arrogant pour ton âge, Qyka. N'essaye plus jamais ne me menacer comme tu le fais, où je te ferait goûter à une terreur telle que la mort te semblera aussi douce que l'étreinte de ta mère. 


Ces dernières paroles virent fleurir un sourire radieux habillant la face d'Osario le regard porté au loin. *L'étreinte d'une mère ? Voilà qui est délicieusement amusant...* Se perdant dans son passé il emboîta le pas à Munashii ne notant pas la précédente pointe d'ironie de ce dernier. S'emparant de l'Ange déchu laissé au sol il le cale sur son épaule, les ailes battant contre son dos. Au-dessus de lui le busard plane attendant l'opportunité d'un prochain festin.


Une fois arrivé au camp le prisonnier fut attaché comme il le fallait. Osario prit même le temps de nettoyer l'ange de la poussière et des éclats plantés dans sa peau. En dehors de ce cadre le général aurait presque put paraître en bonne santé. Quelques minutes après avoir terminé, le prisonnier reprenait ses esprits Munashii face à lui, rapidement remplacé par Lomion.
Lui laisser la priorité de passage ne l'enchantait guère mais c'est ce qu'avait décidé Munashii. Au moins pourrait-il en profiter pour les observer et vérifier quelques théories... - ...Ouvre ton esprit, et je ne te ferait aucun mal.
*Surprises, surprises...*


Dernière édition par Lys Argente le Dim 15 Déc 2013 - 01:22; édité 1 fois
Revenir en haut
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Sam 14 Déc 2013 - 01:49    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

- Tu as dans ta tête un souvenir extrêmement important pour moi... Et pour des personnes qui seraient prêtes à payer énormément pour l'obtenir. J'obtiendrais ce souvenir, que tu le souhaites ou non, tu peux résister et mourir, ou me le donner de ton plein gré, que choisis-tu? Ouvre ton esprit, et je ne te ferais aucun mal.
Alors que Lomion voulait le détacher, Munashii posa une main sur son épaule et secoua la tête.
- Je rêve ou tu tente de le libérer ? On l'a pas posé ici le temps de décorer quelques secondes pour le laisser partir par la suite. Si tu as à lui parler, il n'a pas besoin d'être debout. La transmission de pensée nécessite le moral, pas le physique.
Il lança un regard vers le déchu, avant de retourner à sa place, croisant les bras. Il lança un regard à Osario. Est-ce que ce type était en fait là pour le libérer ?
Kami leva la tête avec douleur. Son regard chercha un endroit où se poser. Il regarda son tortionnaire, des yeux remplis de haine.
 - Bordel, mais de quoi tu parles ?


Il tourna la tête pour apercevoir le mur couvert de sang. Anxieux, il regarda de nouveau face à lui. Dans les coins de la pièce, il aperçut l'homme qui lui avait fait face, et un autre qui semblait ne guère valoir mieux... Il tenta d'arracher les chaines en forçant dessus. Rien de bon. La douleur était forte, mais il saurait tenir encore... un peu.
- Si je conserve certaines choses en moi, ce n'est pas pour les révéler au premier passant ! 
- En l'occurrence, il s'agirait du troisième... Pourquoi, tu fais ça pour protéger ton "peuple" ? Voyons, collègue de haine, n'as-tu pas écouté mes mots ?
Il caressa son menton du bout des doigts.
- Ou dois-je employer la manière forte ?


Le Qyka sortit sa lame, qu'il posa sur l'aile de l'Ange noir.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunrises
Cicerone du marais
Cicerone du marais

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 93
Localisation: I'm on the Nightrain!
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Race: Elfe

MessagePosté le: Sam 14 Déc 2013 - 14:23    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

- Je rêve ou tu tente de le libérer ? On l'a pas posé ici le temps de décorer quelques secondes pour le laisser partir par la suite. Si tu as à lui parler, il n'a pas besoin d'être debout. La transmission de pensée nécessite le moral, pas le physique.
Lomion regarda Munashii dans les yeux, et lui parla par pensée.
-Je te prierais de ne plus interférer avec ce que je fait à l'avenir. Crois moi, même détacher, jamais il ne pourrais repartir... Mais comme ça a l'air de te rassurer de le voir comme ça... Il restera entravé.

Puis, il entendit Kami:
- Si je conserve certaines choses en moi, ce n'est pas pour les révéler au premier passant !
Lomion arrêta d'un geste la lame de Munashii.
-Aucune douleur physique. Ca l'affaiblirait plus qu'autre chose, pour des résultats minimes. Quand j'aurais fait ce que je souhaite, tu pourras y aller.

Puis, s'adressant à Kami:

-Eh bien... Tu est... non, était. Tu était le gouverneur de la Cité des anges, or certaines personnes ici donnerait énormément pour quelques bribes d'information sur ce lieu mythique.. Et je dois dire que je suis personnellement intéressé. Tu ne le sais peut-être pas, mais je suis le meilleur mage psychique que tu as vu, ou verra. Je peux t'extraire ces pensées de deux façon : avec ton accord, ce qui sera sans douleur; ou sans ton accord, et ce sera très désagréable...
Je pourrais également forcé ton esprit et récupérer ce que je souhaite, mais je te briserais, et j'ai dans l'idée que ça ne plairait pas à nos amis ici présent...


Il regarda Munashii et Osario, puis Kami. Lomion soupira, torturer Kami mentalement serait intéressant, mais ne pourrait que l'affaiblir, et s'il résistait trop...
Devant l'absence de réaction de Kami, il soupira une nouvelle fois.
-Tu ne me laisse pas le choix... c'est dommage.

Lomion s'infiltra dans l'esprit de Kami sans difficulté, et lui montra ses pire peurs, ses plus affreux cauchemar comme s'ils étaient absolument réel. Puis, il utilisa les souvenir accessible de Kami afin de créer d'autres hallucinations encore plus réelles et glaçantes : Kami vit sa cité détruite, Sylas mourir dans d'atroce souffrance, tué par Kami lui même. Il fut découper au fer rouge, écarteler, noyé, ses ailes furent arrachées, sa peau écorchée, durant les jours que durait l'hallucination. Et la douleur était bien réelle, bien trop...


Au bout d'une demi-heure de temps réel, Lomion se retira et laissa Kami,haletant, hurlant, encore accroché à ses chaînes de fer.
-Te revoilà dans le monde réel Kami... Je te repose la question, es-tu prêt à me laisser accéder à ton esprit dans sa totalité, ou protégeras-tu ces souvenirs malgré tout? Ce n'était qu'un simple exemple de ce que je peux faire, tu risques bien pire.
~_______________________________________~
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Valar Morghulis
Revenir en haut
Lys Argente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 15 Déc 2013 - 02:39    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

Une fois son rôle terminé Osario s'était perché sur le mur éventré faisant face à Kami, ses jambes repliées contre lui.
Comme toujours Munashii ne passait pas par quatre chemins. *Il manque un peu de finesse pour ce genre de choses.*
- Si je conserve certaines choses en moi, ce n'est pas pour les révéler au premier passant !  
- En l'occurrence, il s'agirait du troisième...  *Second. Pour Kami il était le second à être arrivé.* C'était cette énergie exubérante qui rendait Munashii insensible à ce genre de détails... 


Lomion quand à lui semblait jouer dans un tout autre registre. En attestaient les tressaillements de douleur s’emparant de l’interrogé. Pendant vingt minutes le supplice avait progressé en un long crescendo. Maintenant les hurlements ne s'arrêtaient presque plus...
Ne quittant pas la scène des yeux, Osario s'adressa à Munashii en contrebas.
- Ce type là n'est pas banal. Je te préviens cependant que si il continue à ce rythme on risque de se retrouver avec le Diable des Cieux sur les bras bien plus tôt que prévu... Si tu me le demandes et qu'il n'arrête pas d'ici quelques minutes je peux le neutraliser pour quelques temps. Ce genre de pratiques nécessitent un certain degré de concentration. En général le corps est quasiment laissé sans défenses... Ce serait une bonne opportunité.
Revenir en haut
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Lun 16 Déc 2013 - 20:04    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

- Ce type là n'est pas banal. Je te préviens cependant que si il continue à ce rythme on risque de se retrouver avec le Diable des Cieux sur les bras bien plus tôt que prévu... Si tu me le demandes et qu'il n'arrête pas d'ici quelques minutes je peux le neutraliser pour quelques temps. Ce genre de pratiques nécessitent un certain degré de concentration. En général le corps est quasiment laissé sans défenses... Ce serait une bonne opportunité.
Munashii écoutait les cris d'agonie, tapotant sa joue délicatement de ses doigts. Il semblait réfléchir. Il leva ensuite la tête vers lui, les yeux mi-clos, son fin sourire sur les lèvres.
- C'est beau de voir les gens souffrir. C'est presque comme un poème, mêlant agonie et pleurs, ouvrant une plaie puis deux, puis trois... Et puis le sang coule, telle une perle écarlate se répandant ici, et là, sortant de la plaie de ma lame. En fait, celui-ci sonne plutôt comme une chanson. On a le chanteur, les frottements des chaines, le doux rajout du sang qui coule... Il formerait un orchestre à lui seul. Mais tu as raison. Si d'ici peu il ne s'arrête pas...
A cet instant, les cris de Kami s'arrêtèrent, il chuta sur le côté en respirant bruyamment. Il releva la tête, sa vue était floue... Il posa son regard noir sur Lomion.
-Te revoilà dans le monde réel Kami... Je te repose la question, es-tu prêt à me laisser accéder à ton esprit dans sa totalité, ou protégeras-tu ces souvenirs malgré tout? Ce n'était qu'un simple exemple de ce que je peux faire, tu risques bien pire.
Pire ou non, il refusait de laisser les autres souffrir à sa place. Il devait montrer à son peuple qu'il était digne de leur confiance. Jamais on ne touchera une aile de Sylas, ou même un autre ange. Alors il soutint son regard, se dressant, dressant ses ailes comme il le pouvait.
- Vas-y, je t'attends...
Il se préparait, mentalement, à penser aux plus de choses possibles ne concernant pas le peuple en particulier. Il repensa à son enfance, à Nawa, puis seulement à son bannissement, sa vie sur Atangla avec Sylas, leur maître... Il serra les poings.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunrises
Cicerone du marais
Cicerone du marais

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 93
Localisation: I'm on the Nightrain!
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Race: Elfe

MessagePosté le: Mar 17 Déc 2013 - 00:27    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

Lomion entendait bien les murmures de Munashii et d'Osario, mais n'y prêtait aucune importance. S'ils lui voulaient du mal, il l'aurait sentit depuis longtemps.
Il reporta son Attention sur Kami. Son corps était intact, mais l'image de son esprit commençait a se fissurer; il ne tiendrait pas longtemps.

- Vas-y, je t'attends...

Lomion leva un de ses fins sourcils elfique.
-Cet homme ne se laissera pas avoir par la douleur... murmura-t-il entre ces dents.

Il reprit d'une voix plus haute:
-Très bien, c'est un grand déplaisir pour moi mais... Soit heureux, tu ne mourras pas.

Et Lomion se projeta dans l'esprit de Kami, cette fois, il laissa de côté la douleur pour se rendre dans le recoin des peurs les plus inavouables. Il força Kami à affronter, et à mourir, face à ses peurs les plus affreuses. Kami hurlait de plus belle.
Lomion créait des mondes imbriqués les uns dans les autres, comme un immense labyrinthe où il n'y avait qu'une entrée, mais jamais de sortie, à tel point que Kami ne discernait plus ce qui était réel de ce qui ne l'était pas. Kami revit ses anciens amis, qui une seconde après se changeait en monstre humanoïdes le dépeçant. Il vit son ancienne enveloppe charnelle en décomposition qui se relevait des morts et tuait des villageois innocent; il percevait la peur, la souffrance de chaque être.

Kami ne percevait plus la réalité, il ne savait plus qui il était, ce qu'il était, il ne savait plus si ses amis d’antan étaient réels, ou une simple illusion créé par Lomion pour le faire encore plus souffrir.
Soudain, Kami ne put résister davantage : une brèche s'était ouverte dans les défenses de son esprit. Lomion n'en attendit pas plus, il s'engouffra dans sa mémoire et récupéra le maximum sur l'organisation des anges dans la cité, leurs façons de combattre, ainsi que tous les renseignements ayant ne serait-ce qu'un intérêt minime.

Lomion ressortit une 10aine de minute plus tard, une grande partie de la mémoire de Kami bien ancrée au fond de sa tête. Sur le sol, Kami secouait la tête, dans un vain effort pour tenter de faire sortir les bribes d'illusions qui le tiraillait encore.

Lomion s'approcha de Munashii et Osario.
-J'ai finit. Mais quand vous aurez du temps, il faudra qu'on parle. J'ai des choses... intéressantes à vous raconter.
~_______________________________________~
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Valar Morghulis
Revenir en haut
Lys Argente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 18 Déc 2013 - 01:09    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens Répondre en citant

- Soit heureux, tu ne mourras pas. 
Des mots censés représenter une forme de soulagement mais qui dans ce cas de figure n'étaient que le prélude de souffrances plus terribles encore...
Les deux premières minutes qui s'écoulèrent virent l'intensité des hurlements de l'ange redoubler. Puis un changement se produisit. Le vacarme cédait place au silence. La bouche de Kami était suspendue dans un mélange de cris muets et d'inspirations saccadées. Ses pupilles se dilataient et se contractaient successivement. Son regard se perdait au loin, n'arrivait à se fixer sur rien, désespéré.
Son corps si durement éprouvé ruisselait de sueur et il finit par s'écrouler, toujours habité de soubresauts.
Ayant fini, Lomion se redressa et se rapprocha d'eux. - J'ai finit. Mais quand vous aurez du temps, il faudra qu'on parle. J'ai des choses... intéressantes à vous raconter.
Osario hocha la tête à ses paroles. Une fois seul avec Munashii il s'adressa à lui. - Je ne sais pas exactement ce que tu comptais faire de Kami aujourd'hui mais après ce qu'il vient de vivre je te conseil d'attendre un jour ou deux pour qu'il récupère. Il y a de fortes chances que tu n'en tire rien pour le moment. Ce serait comme vouloir servir du poivre à une personne venant de se farcir un plat entier de piments. Il n'aura pas même un frisson. Enfin... fais ce que tu veux...
De mon côté je vais me taper la discute avec l'encapuchonné. Il avait l'air bien satisfait de lui...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:06    Sujet du message: Ténèbres, quand tu nous tiens

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atangla Index du Forum -> RP - Atangla, 20 ans après -> En avant ! -> Plaine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com