Atangla Index du Forum

Atangla
Le forum qui parlera d'Atangla ~

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sous le dôme
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atangla Index du Forum -> RP - Atangla, 20 ans après -> En avant ! -> La Terre des Clarghs -> DemeurOmbre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Ven 18 Avr 2014 - 17:09    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
~ Précédent ~

Les deux hommes stoppèrent leur course devant le dôme. Il jeta son prisonnier à terre et reprit son souffle. Puis il s'adressa à Lomion.
- Comment peux-tu avoir des connaissances ici ? A moins que tu te sois fait dragué par une Ibra ?
Il ricana et observa la barrière magique.
- Comme l'a dit Osario, il ne va pas falloir attendre un accueil chaleureux de la part de ces séductrices. Mais il nous a demandé à nous rendre là-bas, alors il n'y a plus qu'à attendre le passage d'une escouade pour nous ouvrir. De cette façon, lors de son retour, il nous retrouvera facilement.
En effet, seules les Ibra pouvaient passer le dôme pour en entrer ou en sortir. Même un Qyka dont la mère faisait partie de ce peuple ne le pouvait. Le général commença à se demander si des individus de sa troupe trainaient dans le coin et pourraient les aider. Il jeta un coup d'oeil à Kami. Il mettrait un peu de temps à reprendre ses esprits. Suffisamment pour pouvoir l'attacher et l'empêcher de partir une bonne fois pour toutes. L'arrivée des anges n'avait pas aidé, encore moins avec leur redoutable combattant. A cette pensée, il se tourna vers son coéquippier.
- Rien de cassé ?
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunrises
Cicerone du marais
Cicerone du marais

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 93
Localisation: I'm on the Nightrain!
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Race: Elfe

MessagePosté le: Sam 19 Avr 2014 - 22:02    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

Lomion s'arrêta, sans aucun signe de fatigue extérieure, sur un signe de Munashii.
- Comment peux-tu avoir des connaissances ici ? A moins que tu te sois fait dragué par une Ibra ?
-J'ai plus de 10 fois ton âge. Pense à t'en souvenir.

- Comme l'a dit Osario, il ne va pas falloir attendre un accueil chaleureux de la part de ces séductrices. Mais il nous a demandé à nous rendre là-bas, alors il n'y a plus qu'à attendre le passage d'une escouade pour nous ouvrir. De cette façon, lors de son retour, il nous retrouvera facilement.
- En effet, l'accueil ne sera pas chaleureux, mais je peux te promettre qu'on nous laissera entrer sans poser trop de questions. Mon clan est réputé parmi les assassins, beaucoup d'Ibra sont venu se former sur mon île. Je pourrais donc nous faire entrer, mais ça briserai notre anonymat. A toi de voir.

Il s'assit en tailleur, à l'ombre du dôme, et ferma les yeux. Son rythme cardiaque baissait, jusqu'à reprendre le tempo lent commun aux elfes.


- Rien de cassé ?
- Ca ira, je te remercie. Ce Sylas est un vrai danger. Il est aussi dangereux que fort, et aussi fort que borné. Et comme on a pu le voir, il est très borné. Il n'abandonnera pas de sitôt. Je crois qu'il m'a endommagé quelques artères dans le dos, et je dois avoir une ou deux côtes en mauvais état,et je n'ai presque plus de pouvoir magique, j'utilise le stricte minimum qu'il me reste pour garder un lien avec Osario; mais à part ça, ça va. Ca aurait pu être pire. Et toi?

Au loin, un panache de poussière s'élevait. 2 à 3 kilomètres, estimait l'Elfombre. Il eut un sourire carnassier.
- Les voilà. Une troupe armée d'une quinzaine d'Ibra. Il seront là dans 5 minutes.
~_______________________________________~
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Valar Morghulis
Revenir en haut
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Mer 23 Avr 2014 - 19:23    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

- Sur ton île ? Hey le vieux, tu viens de quel recoin du monde ?
Munashii ricana.

- Il n'empêche que... Tu t'en es bien sorti face aux anges, et tu nous as aidé à récupérer le piaf. Je suppose que tu devrais être digne de mon respect aujourd'hui.
Il fit une légère révérence tandis que la troupe Ibra approchait.
- Combien d'Ibras as-tu entrainé ? Elles ne seraient pas capable de te reconnaitre ?

Il répondit à la question sur ses blessures en pestant.
- Il est fort... Très fort. On s'en est sortis de peu. Un peu plus et on était charcutés. Si je n'avais pas été à fond de ma forme, je ne m'en serai pas aussi bien tiré.
Il désigna les trous dans sa tunique rappelant la multitude de coups d'épée qu'il s'était pris, et qu'il avait su éviter en se transformant en cendres.

Il mit le chef des anges sur son épaule comme un vulgaire sac de patates, et salua les Ibras d'un signe de tête lorsqu'elles furent à leur hauteur. Certaines les toisèrent du regard, et l'une souffla :
- Eh bien, les Qykas n'en peuvent plus de nous voir seulement dans le désert, ils viennent nous chercher jusque chez nous ?
Elles rirent toutes en coeur.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lys Argente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 26 Avr 2014 - 18:46    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

Lorsque l'on vint tout d'abord la prévenir, Malaji était dans son bureau préparant la possibilité d'une entrevue avec des émissaires du camp adverse.
On disait qu'Haukar et "l'Envoyée" avaient désigné quelqu'un pour ce poste... Son choix pour le lieu de la rencontre se portait sur Machinoll. Le village était à l'écart de tout et ne dépendait réellement d'aucun parti. Cependant il lui fallu reporter son attention sur le message que l'on venait de lui remettre. Munashii, général Qyka téméraire accompagné d'un inconnu et d'un personnage ailé déclaré prisonnier réclamaient l'entrée en terre Ibra. On allait d'ailleurs les amener jusqu'à elle pour statuer sur leur sort. Une rencontre dont elle se serait bien passée... Munashii n'éprouvait aucun respect pour la hiérarchie ! Cet abruti n'en faisait que trop souvent à sa tête.


Habillée de sa robe bleue nuit elle se dirigea pour la salle de réunion où le groupe avait été emmené.
Là, cinq Ibras encadraient les trois hommes. Passant de l'autre côté de la table de pierre elle les renvoya.
- Vous pouvez nous laisser...
- Mais Madame ! Il n'est pas sûr de vous laisser seule...
- Suffit ! Si ces messieurs nous cherchaient querelle ils vous auraient mis hors d'état de nuire depuis longtemps déjà.
Le loquet de la porte se referma.


- Bien. Que me vaut le plaisir de ta visite et qui sont les gens qui t'accompagnent Munashii ? commença-t-elle d'un ton acerbe.
Pourquoi le Lys n'est pas avec toi et que fait ce plumeau géant sur mon sol ?
Réglons ça rapidement veux-tu ? Je pense que nous avons tout deux fort à faire...
Revenir en haut
Sunrises
Cicerone du marais
Cicerone du marais

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 93
Localisation: I'm on the Nightrain!
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Race: Elfe

MessagePosté le: Dim 27 Avr 2014 - 01:00    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

- Il n'empêche que... Tu t'en es bien sorti face aux anges, et tu nous as aidé à récupérer le piaf. Je suppose que tu devrais être digne de mon respect aujourd'hui. Combien d'Ibras as-tu entrainé ? Elles ne seraient pas capable de te reconnaitre ?
-Et pas seulement pour aujourd'hui crois moi. J'ai entraîné en tout qu'une centaine d'Ibras. dont les plus hautes gradées et les meilleurs tueuses. Certaines se souviendront de moi, d'autres jureront ne pas m'avoir connu. Tu me laissera parler quand cette patrouille nous accueillera, nous verrons directement ce qu'il en est.

Pendant ce temps, la patrouille ibra était arrivée. Une femme descendit de sa monture, et le menaça d'une longue lame.
-Qui êtes vous? Que venez vous faire en terre Ibra?
-Bonjour. Je suis Lomion, voici Munashii, mon camarade et ... notre prisonnier, son nom n'a pas d'importance pour le moment. Nous aurions besoin d'entrer sous le Dôme, pourriez vous nous conduire a votre supérieure?
- Et pourquoi le ferais-je?

Lomion intensifia son regard de ses prunelles pourpres, et laissa passer une légère touche de magie.
-Eh bien... Je suis sûr que nous pourrions l'intéresser.
- Je.... Bien sûr que je vais vous y conduire. Suivez nous.

Lomion fit un clin d'oeil à Munashii, puis se mit en marche.

La salle de réunion où on les avait conduit était sobrement construite en pierre, avec des chaises de bois particulièrement inconfortables. Une femme que Lomion identifia une générale ibra entra, et congédia les gardes. De grande taille, ses longs cheveux rouges cascadaient sur ses épaules.

- Bien. Que me vaut le plaisir de ta visite et qui sont les gens qui t'accompagnent Munashii ? commença-t-elle d'un ton acerbe.
Pourquoi le Lys n'est pas avec toi et que fait ce plumeau géant sur mon sol ?
Réglons ça rapidement veux-tu ? Je pense que nous avons tout deux fort à faire...
Lomion la regarda et commença d'un ton froid:
-La politesse demande à se présenter avant de poser des questions, et ce quelque soit son rang, avec tout le respect que je vous doit madame. Et sachez que je peux parler également, pas besoin de demander à mon acolyte ici présent; il n'est pas mon chef, juste mon associé. Je suis Lomion, chef du clan Fëanturi d'Ilëanya. Peut-être avez vous déjà entendue parler de moi... Enfin, il est préférable de laisser Munashii parler, vous vous connaissez visiblement bien.


~_______________________________________~
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Valar Morghulis
Revenir en haut
Salem
Apprenti guerrier
Apprenti guerrier

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2014
Messages: 14
Localisation: Ça et là
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)

MessagePosté le: Lun 28 Avr 2014 - 16:00    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

Aska, à son habitude, était restée à côté de la porte du bureau de Malaji, assise en tailleur et en mangeant une pomme chapardée à la cuisine. Comme à peu près tout le monde à DemeurOmbre, elle savait qu'un haut gradé Qyka était arrivé en terre Ibra en bien étrange compagnie. Mais contrairement à de nombreuses Ibras, ça ne l'intéressait pas. Et puis, elle était mieux là, assise par terre à croquer sa pomme. Quand Malaji sortit de son bureau, elle se leva et la salua respectueusement. La garde du corps suivit alors Malaji sans un bruit jusqu'à la salle de réunion pour attendre, comme d'habitude, derrière la porte. Elle jeta son trognon à une Ibra qui sortait de la pièce et lui demanda d'aller le jeter à sa place. Pour ne pas s'ennuyer, elle farfouilla dans sa poche et en sortit une poire.

Le loquet se ferma. Aska n'en tint compte, ce Qyka n'allait pas faire de grabuge dans la salle de réunion. Par prudence et par curiosité, elle commença à écouter à travers la porte.

- Bien. Que me vaut le plaisir de ta visite et qui sont les gens qui t'accompagnent Munashii ?

Munashii ? Aska manqua de s'étrangler avec sa poire. Munashii ! Il était de notoriété publique jusqu'à DemeurOmbre que c'était un véritable psychopathe qui ne ferait jamais preuve envers Malaji du respect qui lui est dû. Aska se mordit la lèvre : elle avait laissé seule sa supérieure avec ce fou furieux et un inconnu. Elle crocheta alors discrètement la serrure, retira le loquet de l'extérieur et se glisssa subrepticement dans la pièce. 
 
-La politesse demande à se présenter avant de poser des questions, et ce quelque soit son rang, avec tout le respect que je vous doit madame.

Cette voix... Impossible... Aska devint livide.

-Je suis Lomion, chef du clan Fëanturi d'Ilëanya. Peut-être avez vous déjà entendue parler de moi...
- Lomion ?! TOI ?! ICI ?! Par toutes les vierges du peuple Ibra, qu'est-ce que tu fiches ici ?


Ce ne fut qu'à ce moment qu'Aska se rendit compte de sa bêtise : elle avait prononcé ces mots à voix haute, trahissant à la fois sa présence et sa désobéissance envers Malaji qui avait bien signifié vouloir être seule avec ces gens.
~_______________________________________~
Il n'y a de dieu que Lord Helix.
Revenir en haut
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Mar 29 Avr 2014 - 23:40    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

Munashii remercia Lomion et inclina la tête vers Malaji lorsqu'il put enfin prendre la parole.
- Navré de prendre sur votre temps, très chère Malaji. Si le Lys n'est pas à nos côtés en ce moment, c'est qu'il ne devrait pas tarder. Nous avons été pris par... une attaque d'anges...
Il posa son regard sur Kami qui reprenait connaissance.
- ... alors que nous enlevions leur gouverneur. Quant à notre présence ici c'est car...
- Lomion ?! TOI ?! ICI ?! Par toutes les vierges du peuple Ibra, qu'est-ce que tu fiches ici ?
Le Qyka arqua un sourcil. Il lança un regard au concerné l'air de dire "tu connais cette malpolie ?"
- ... Ne me dis pas que tu l'as entrainé et qu'elles sont toutes comme ça aujourd'hui.
Il éclata de rire. Kami profita de cet instant pour analyser la situation. Le démon des cendres l'avait attaché dans le dos. Sylas n'était plus là, ni aucun ange... Bon sang, avait-il rêvé ou bien...? Il jeta un coup d'oeil vers ses tortionnaires. Il en manquait un. Mais en regardant les alentours, et posant son regard sur Malaji, il murmura.
- ... Le dôme Ibra, c'est bien ça ?
Il ferma les yeux en soupirant et baissant la tête.
- Bonne astuce...
Munashii ébouriffa ses cheveux. Kami vira au noir. S'appuyant sur un pied, il envoya sa jambe au visage du démon. Ce dernier le stabilisa sans problème et soupira.
- Calme, petit.
Il regarda donc Malaji.
- Cet ange est une arme à lui-seul. Il est capable d'évoquer les ténèbres, et peut nous être une très, très bonne aide pour concquérir les guerriers de l'Espoir.
- Les guerriers de l'espoir sont nos alliés, jamais je ne ferai ça !
Et là, un immense sourire machiavélique anima le visage de Munashii. Il attrapa le crâne de Kami et s'agenouilla pour être à sa hauteur.
- Merci de l'information, petit ange... ~
L'ange écarquilla les yeux. Munashii observa de nouveau Malaji puis Lomion.
- Vous voyez ? Nous devons le garder à nos côtés -et loin des anges- afin de faire renaitre sa haine en lui.
- JAMAIS !
- Sous le dôme, les anges ne pourront jamais passer, et en ce fait ne pas le récupérer.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lys Argente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Mai 2014 - 16:12    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

- Je suis Lomion, chef du clan Fëanturi d'Ilëanya.
A l'annonce de ce nom Malaji ne fut pas surprise de l'entrée intempestive d'Aska.
Ce n'était pas la première fois qu'elle s'invitait à des réunions "privées"... Faudrait-il encore lui faire la leçon ? Cette pensée lui fit pousser un soupir de lassitude. Cet ange qui la fixait en revanche, voila un élément inattendu... Leur présence dans les textes d'Atangla était récurrente, mais rares étaient leurs interventions directes sur les affaires du Bas monde. L'attaque d'une escadre entière traduisait l'importance du prisonnier stoppé dans son élan par Munashii.


Ayant fini d'analyser la situation elle prit le temps de répondre à tous.
- Je vous prie de ne pas vous sentir offensé par mon empressement d'obtenir des informations de votre confrère, Lomion.
Mais si il est vrai que mes intentions ne sont pas belliqueuses, l'entrée imprévue et précipitée d'otages capables changer la tournure de cette guerre me regardent tout particulièrement. Je m'appelle Malaji Quella, généralissime du peuple Ibra, aussi j'espère qu'entre chefs de clans nous pourrons éviter d'autres broutilles inutiles, telles que le contrôle mental de gardes sans défense ?


Pour ce qui est du Lys... elle se rapprocha de Kami et s'agenouilla aux côtés de Munashii, fixant à son tour l'Ange,
Son absence est regrettable... sa musique me manque. Je vais mettre une cellule à votre disposition, pour vous occuper de lui, ainsi que des appartements pour chacun. En revanche je veux tout savoir sur vos plans, sur les capacités des Anges et l'importance de leurs unités.
Le Dôme à beau être "infranchissable", si les hommes à sa recherche sont un peu butés ils trouveront le moyen de rentrer. Il faut donc que je prépare mes guetteuses à les recevoir... Munashii, le rajout de quelques-uns de tes golems de cendre au niveau de la frontière nord-est nous serait bien utile pour nous prévenir de leur arrivée. Sa main s'attarda sur la chevelure verte de Kami.
Oh... et bien sûr je me réserve le droit de visiter notre prisonnier en tête à tête durant vos absences.


Elle retourna s’asseoir à table, ayant pris encre, plume et papier pour consigner ses ordres.
- Si vous n'avez rien de plus à rajouter, je vous congédie. Elle tendit la missive à Munashii.
Nous discuterons des Anges demain.


- Aska. Reste encore un peu s'il te plait.
Rejoint par la garde du corps elles se regardèrent pendant quelques minutes en chien de faïence.
Malaji ne manqua pas de remarquer la poire gonflant la poche d'Aska... C'est finalement désabusée qu'elle lui dit :
- N'oublie pas de remonter le loquet de la porte avant de partir...

Pendant ce temps là Osario se rapprochait du Dôme.
Il était étonné de la facilité avec laquelle il parvenait à voler. Contrairement au vol conventionnel il ne lui était pas nécessaire de battre des ailes pour prendre de la vitesse. Cela devait avoir un rapport avec la nature même de son plumage...
Les lieues défilaient sous lui, et bien qu'achever son voyage en volant eu été plus rapide il se posa. L'éventualité de se fracasser contre une barrière invisible ne le tentait pas. De retour sur la terre ferme, ses plumes se rétractèrent pour reprendre la dimension qu'elles avaient avec Ilkivalta. Il revêtit alors la cape pour masquer ses bras, ne souhaitant pas qu'une Ibra ne le prenne en chasse avant qu'il n'ai eu le temps de s'exprimer.
L'aigle toujours présent parti devant en éclaireur. Arrivé de la Fontaine des Cieux il se trouvait trop à l'Est de là où Munashii et Lomion avaient dû rentrer. Il lui faudrait attendre son arrivée à Demeurombre pour obtenir des nouvelles...


Dernière édition par Lys Argente le Sam 3 Mai 2014 - 00:26; édité 1 fois
Revenir en haut
Sunrises
Cicerone du marais
Cicerone du marais

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 93
Localisation: I'm on the Nightrain!
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Race: Elfe

MessagePosté le: Ven 2 Mai 2014 - 16:49    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

- Lomion ?! TOI ?! ICI ?! Par toutes les vierges du peuple Ibra, qu'est-ce que tu fiches ici ?

Lomion leva un de ses fins sourcils.
-Aska. Cela fait de nombreuses années, je ne pensais plus jamais te revoir. Je te prierais de ne pas intervenir ici, j'ai à parler de sujets qui te dépassent infiniment. Nous aurons une discussion tout à l'heure.
- ... Ne me dis pas que tu l'as entrainé et qu'elles sont toutes comme ça aujourd'hui.
Les lèvres de l'elfombre se plissèrent jusqu'à devenir une mince ligne dure.
-Non. Le respect fait partie de l'apprentissage, ce qu'Aska n'a jamais compris, au point d'en abandonner mon enseignement.

Il laisse Munashii expliquer la situation, tout en gardant un oeil sur Aska qui bouillait de colère.

- Je vous prie de ne pas vous sentir offensé par mon empressement d'obtenir des informations de votre confrère, Lomion.
Mais si il est vrai que mes intentions ne sont pas belliqueuses, l'entrée imprévue et précipitée d'otages capables changer la tournure de cette guerre me regardent tout particulièrement. Je m'appelle Malaji Quella, généralissime du peuple Ibra, aussi j'espère qu'entre chefs de clans nous pourrons éviter d'autres broutilles inutiles, telles que le contrôle mental de gardes sans défense ?
- Il en faudrait plus pour m'offenser, généralissime. En ce qui concerne les gardes, soyez-sûres qu'ils ne garderont aucune séquelle, je connais mon affaire. Mais je pense que ce petit accrochage ne devrais pas poser de problème futures entre nous. Je vous remercie de votre hospitalité.
Il s'inclina d'un mouvement lent et ample, puis se rassit, écoutant l'échange entre Munashii et Malaji.

- Si vous n'avez rien de plus à rajouter, je vous congédie.
-Ce fut un plaisir, ma Dame. Aska.

Munashii et lui sortirent de la pièce, et s'assirent sur un banc de pierre à une centaine de mètre de là.
-Je ne m'attendais pas à revoir Aska ici... Cette fille est nuisible, elle serait bien capable de nous mettre des bâtons dans les roues à la moindre occasion, il faudra la surveiller. Mais j'ai des nouvelles plus réjouissantes, j'ai perçu l'aura d'une de mes informatrices, Daisal; elle est stratège et sa voix est assez importante au conseil. Je ferais en sorte d'organiser une rencontre, son aide peut être précieuse.
~_______________________________________~
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Valar Morghulis
Revenir en haut
Salem
Apprenti guerrier
Apprenti guerrier

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2014
Messages: 14
Localisation: Ça et là
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)

MessagePosté le: Ven 2 Mai 2014 - 23:22    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

-Aska. Cela fait de nombreuses années, je ne pensais plus jamais te revoir. Je te prierais de ne pas intervenir ici, j'ai à parler de sujets qui te dépassent infiniment. Nous aurons une discussion tout à l'heure
Aska laissa une grimace paraître sur son minois.
-N'en sois pas si sûr de toi, maudit péroreur. Toujours aussi imbu de toi-même et toujours aussi condescendant. Devenir le serviteur lèche-bottes d'un Qyka pour ensuite donner des leçons à des gens qui vivent au quotidien cette guerre que tu te targues de connaître, toi, un étranger... Tu aurais mieux fait de te noyer dans ta baignoire avec tes catins plutôt que de venir sur Atangla.

Se faire recevoir par Malaji en personne était déjà en soi un honneur, honneur auquel Lomion avait eu droit. Et Aska venait de l'insulter devant sa supérieure. Mais peu lui importait : fermer le clapet de Lomion était pour elle presque une question d'honneur. De toute façon, il était clair que Lomion, plus intéressé par la boutade de Munashii que par elle, ne faisait presque aucun cas d'elle. Bref, il la considérait comme une moins que rien, comme il l'avait toujours fait. Aska écumait de rage mais elle choisit, peut être un peu tard, de se taire.

Malaji allait congédier les deux nouveaux venus. Aska s'était calmée. En fait, quelque chose d'autre avait attiré son attention : Kami. Aussi s'approcha-t-elle de Munashii et sans adresser ne serait-ce qu'un regard à Lomion, elle lui adressa la parole avec une naïveté et une curiosité sincères.
- Monseigneur, pardonnez mon impudence, mais une question me taraude. En fait, c'est la première fois que je vois un Ange. Je n'ai jamais vu des ailes aussi grandes... Savez-vous si on peut les manger, comme les ailes de poulet ?

Lorsque Malaji donna congé à Munashii et Lomion, Aska commença à partir de son côté. Elle avait été suffisamment sotte pour la journée, valait mieux s'éclipser.

- Aska. Reste encore un peu s'il te plait.
Raté.
La réprimande ne vint pas et Aska sortit de la salle de réunion, non sans avoir remonté le loquet. Une fois seule, elle sortit sa poire à demi-mangée et la regarda quelques instants avant de la jeter furieusement contre un mur. La présence de Lomion, c'était déjà beaucoup à digérer mais ce n'était pas tout : Malaji ne s'était pas énervée, elle n'avait presque rien dit. Aska connaissait ce sentiment qu'avait ressenti Malaji, en fait elle ne le connaissait que trop : la déception. Malaji était occupée et les deux autres étaient très certainement en train de médire d'elle en attendant la discussion "promise" par Lomion ; Aska avait donc du temps pour elle. Alors, s'asseyant dans un coin, malgré son poste à tout le moins prestigieux, malgré son caractère de furie, malgré son passé qui l'avait endurcie, elle sanglota.
~_______________________________________~
Il n'y a de dieu que Lord Helix.
Revenir en haut
Sylas de Célistal
Cicerone du marais
Cicerone du marais

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2013
Messages: 56
Féminin

MessagePosté le: Dim 4 Mai 2014 - 16:47    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

Précédent : Plaine



Les anges furent surprise de ne trouver d'abord que la plaine face à eux. Rien ne semblait différencier l'avant de l'après-barrière, si ce n'était qu'on sentait plus les énergies des Ibras se dégager des lieux. Du sol plus précisément. Il leur fallut quelques minutes pour repérer l'entrée d'un escalier qui s'enfonçait dans le sol. Sylas s'arrêta en haut de ses marches.

"Il va falloir diminuer encore le nombre de torches pour ne pas faire enfumer là-dedans... Je veux quatre gardes qui restent en faction ici. Si nous avons besoin de fuir, ils devront nous garder la voie ouverte. Et si par malheur il devait y avoir un problème, vous connaissez la procédure : explosion de détresse, se battre jusqu'à ce que des renforts arrivent ou retourner à la cité avant d'être tués en laissant un indice lisible."

Les anges suivirent les consignes, se répartissant de manière à pouvoir s'éclairer suffisamment et avoir les mêmes échelles de force dans chaque groupe.

"Floasen, réveille-nous cette imprudente. Il faut qu'elle nous montre le chemin."

Une fois l'ange exécutée, Sylas fit avancer la prisonnière en première, la tenant fermement par ses liens dans le dos et lui tenant les cheveux avec force pour être bien sûr qu'elle ne tenterait pas de fuir. A aucun moment il n'avait montré le visage d'un ange face à elle, de sorte qu'elle évolue dans une situation complètement incompréhensible à ses yeux. S'approchant de son oreille il murmura :

"Mène-nous jusqu'à notre ami et tu ne réaliseras même pas ta mort."

Ils commencèrent donc à descendre, découvrant tout à coup au bas des escaliers une ville souterraine, sombre et dont l'animation était étouffée par la terre. Sylas confia l'Ibra à un autre ange qui lui appliqua une poigne encore plus ferme et grimaça.

"Vice-gouverneur, tout va bien ? Chuchota un séraphin non loin d'une torche.
-Il y a des sons à très basse fréquence ici... Beaucoup. Vous ne pouvez pas les entendre, mais pour moi ils sifflent un peu partout..."
Revenir en haut
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Ven 16 Mai 2014 - 14:43    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

Kami les avait tous écouté en silence, enregistrant chaque information. Alors ils étaient tous haut placés... Ou presque. Il avait dû se retenir de sourire sous les insultes qu'Aska adressait à son ancien maître.
- Non. Le respect fait partie de l'apprentissage, ce qu'Aska n'a jamais compris, au point d'en abandonner mon enseignement.
- Si certains de vos disciples  ne vous respectent pas, alors c'est que vous ne devez pas être un bon maître, dites-moi...
Munashii l'observa avec lassitude. L'ange noir ricana et baissa ensuite les yeux en réfléchissant lorsqu'il aperçut Malaji venir à lui. A ce moment-là il ne put s'empêcher de serrer les dents et grogner, comme le ferait une bête se sentant en danger.
- Je m'occupe des golems une fois cet entretien terminé, dans ce cas.
- Oh... et bien sûr je me réserve le droit de visiter notre prisonnier en tête à tête durant vos absences.
Kami pencha la tête sur le côté pour lui faire éviter sa main. C'est à ce moment précis qu'il eut la plus belle peur de sa vie.
- Monseigneur, pardonnez mon impudence, mais une question me taraude. En fait, c'est la première fois que je vois un Ange. Je n'ai jamais vu des ailes aussi grandes... Savez-vous si on peut les manger, comme les ailes de poulet ?
- Mais elle est FOLLE ?!
Le Qyka ne put s'empêcher d'esquisser un sourire satisfait.
- Et comment, ça a très bon goût.
Il serra son poing dans les cheveux du gouverneur angélique dont il sentait la très forte envie de fuir. Le groupe quitta la salle tandis que Kami était confié à des Ibras. Il profita du passage de mains pour tenter une nouvelle fois de s'échapper, en vain.
- LAISSEZ-MOI PARTIR !!
Il fut assommé pour ne pas causer plus de difficulté pour le trajet. Les Ibras le traînèrent sur le sol, jusqu'à l'enfermer dans une cellule de prison, surveillée par deux guerrières.
 Munashii alla rejoindre Lomion sur le banc en soufflant, après avoir invoqué les golems et posté aux endroits indiqués. De préférence, il en plaça un même à l'entrée de l'escalier principale menant au sommet du dôme.
- Je ne m'attendais pas à revoir Aska ici... Cette fille est nuisible, elle serait bien capable de nous mettre des bâtons dans les roues à la moindre occasion, il faudra la surveiller. Mais j'ai des nouvelles plus réjouissantes, j'ai perçu l'aura d'une de mes informatrices, Daisal; elle est stratège et sa voix est assez importante au conseil. Je ferais en sorte d'organiser une rencontre, son aide peut être précieuse.
- Avec plaisir dans ce cas. Je n'ai eu que rarement l'occasion de m'entretenir avec les Ibras. Désormais qu'on a un élément important avec nous -il désigna la prison du menton- il va falloir organiser en détails les prochaines attaques...
Il tourna la tête en percevant des sanglots, se leva.
- Peut-être demain aussi. La journée a été éprouvante, et si j'en suis le comportement des Ibras en ce moment, la nuit a dû tomber.
En effet, il désigna des troupes des femmes aux tenues moulantes se dirigeant vers la sortie. Trop nombreuses pour être attaquées par un quelconque adversaire. Le général Qyka s'étira.
- Il va falloir rejoindre nos appartements !

Les anges obéirent aux ordres du vice-gouverneur, certains soufflant sur leurs torches et quatre se placèrent alors à l'entrée.
- Doit-on attaquer les Ibras qui vont sortir ou bien entrer ?
Floasen arqua un sourcil.
- Parce que vous penser leur dire joyeusement bonjour et les laisser continuer leur route ?
- Floasen, réveille-nous cette imprudente. Il faut qu'elle nous montre le chemin.
Elle s'exécuta. Taka profita de son propre élément pour créer une flamme dans sa main, plus faible que celle des torches.


   
L'Ibra ne comprit pas la situation. Elle revenait d'une affaire urgente et s'était faite attrapée par... des étrangers, dont l'écho à l'oreille lui prouva qu'il était impossible qu'il s'agisse d'une Ibra -ni même enrhumée- et qu'alors les intrus avaient passé le dôme... grâce à elle. Elle déglutit à l'évocation de sa mort, puis réfléchit. Avant même de savoir de quel ami ils pouvaient parler, il allait falloir se repérer. Aussitôt elle entrouvrit les lèvres mais aucun son ne sortit. Aucun son audible en tout cas. Elle en poussa plusieurs, analysant l'ultra-son sur chaque élément autour d'elle, l'informant ainsi sur le nombre d'individus derrière elle. Certes elle ne pouvait communiquer avec les autres Ibras de cette manière, mais l'avantage était de pouvoir voir dans le noir. Comme une chauve-souris.
-Il y a des sons à très basse fréquence ici... Beaucoup. Vous ne pouvez pas les entendre, mais pour moi ils sifflent un peu partout..."
- Vous les percevez ? Ça va aller ?
Taka observa Sylas du coin de l'oeil lorsqu'il confia l'Ibra à un collègue. Il se plaça non loin, prêt à l'attaque en cas de besoin.
Ils arrivèrent à partir d'un recoin sombre de l'escalier principal, où ils n'avaient pas encore été vu, par pure chance. La ville semblait être éclairée par de faibles cristaux, donnant juste assez de lumière pour qu'un individu autre qu'une Ibra (les invités de marque par exemple) puissent se repérer. Certains Séraphins s'arrêtèrent le temps de contempler une seconde la ville.
C'est à ce moment-là que l'Ibra tenta de s'échapper.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lys Argente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 19 Mai 2014 - 00:48    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

Il ne fallut que quelques minutes à Osario pour rejoindre un groupe de trois guetteuses postées pour ouvrir la route aux expéditions de ravitaillement.
- Arrêtez-vous là ! Les trois Ibras dégainèrent leurs armes.
- Du calme. J'ai besoin que vous m'ouvriez le passage, j'ai un important rapport à faire à nos supérieurs...
- Silence ! Pour qui te prends-tu Qyka ? Je ne te laisserai pas le privilège de partager ma couche, alors ouvrir le Dôme ?! Tu peux toujours rêver !
Mets tes bras en évidence plutôt ! Osario soupira.
- Et moi qui croyais que les Ibras avaient une connaissance exemplaire de leur hiérarchie... Je vous ordonne de me faire entrer !
- Et moi je t'ordonne de mourir ! RaaAAH !!! La plus impulsive s'élança, un sabre court à la main...


Tentative maladroite, surtout pour une Ibra. Osario bondit, sa cape toujours rabattue contre lui.
Il atterrit sur les épaules de son adversaire son cou serré en étau par ses cuisses. Une position humiliante, forçant l'Ibra à le porter, sous peine de s'écrouler sous son poids. Elle tenta bien de le lacérer, mais il bascula en arrière se retrouvant la tête à l'envers, seulement retenu par ses pieds qui exerçaient une pression accrue sur la trachée de l'impudente.
- C'est bon, tu as perdu Kaska, range ton arme...
Obtempérant à contrecœur elle renonça à attaquer Osario qui se remit debout avec la plus grande aisance. Celle qui s'était adressée à Kaska reprit la parole.
- Comprenez bien que malgré tout votre talent nous ne pouvons prendre la décision de vous faire entrer.
- Alors menez-moi à Ira. Elle est toujours responsable du ravitaillement sur le flanc Est n'est-ce-pas ?
L'étonnement était perceptible dans le comportement des trois éclaireurs.
- Comment savez-vous cela ?!
- Je ne suis pas un simple Qyka, comme vous semblez le croire. Alleeer... Vous n'avez pas deviné ? Même vous, avez dû entendre parler de moi. 
Un fils d'Ibra, récupéré à votre cause, un assassin entraîné par vos soins ! Sa voix montait de plus en plus forte, menée par une colère sourde et contenue.
- Un animal de foire aux yeux d'argent, comme ce doit être amusant ! Regardez-le s'exténuer pour nous ! A attendre une once de reconnaissance, un honneur, un remerciement, lui laissant croire qu'il ferait parti des nôtres. JAMAIS !
Et pourtant, il continu de danser, le sot, le pauvre fou... Il revient sans faillir. Il revient et continu à vous servir. Encore combien de temps le verra-t-on s'agiter, avant qu'il en vienne à mourir ? JAMAIS !
Pas tant que les Ibras seront là, que le Conseil siégera et que la plus jeune d'entre vous aura besoin d'une seconde paire de mains.
Le jour où le Lys se reposera, ce sera à côté de la tombe du peuple Ibra. Pas avant ! Alors prenons la route et dépêchons ! Œuvrons à votre survie à toute...





Que de questions à régler... L'esprit de Malaji croulait sous les informations à traiter.
Deux alliés instables dans ses murs, de nouveaux ennemis aux capacités puissantes, la possibilité d'un traité à négocier, et tous ces tracas du quotidien...
Sortant de la salle son escorte repris sa position habituelle. Asca, toujours fidèle, la rejoint malgré ses yeux rouges. L'amertume l'habitait une fois encore...
La présence à DemeurOmbre de Lomion ne faisait rien pour arranger les choses.


De retour en ses appartements elle opta pour l'apaisement d'un bain brûlant.
Sa position avait beau la tenir éloignée des vastes bains publiques pour des raisons de sécurité et d'étiquette, la salle d'eau à sa disposition pouvait accueillir une dizaine de personnes. Abandonnant ses vêtements à l'entrée elle força Aska à la suivre à l'intérieur.
- Après tout, tu m'accompagnes partout, n'est-ce pas ? taquina-t-elle sa protégée.
Munie d'un baquet elle s'aspergea le corps avant de se savonner. La blancheur du savon faisait écho à celle de sa peau, et le bordeaux de ses cheveux détonnait sur cette pâleur humide. 
- Tu veux bien m'aider à faire le dos ? Merci, c'est parfait...
Malaji soupira d'aise sous les va et viens successifs, chassant la tension et les soucis au loin, ne serait-ce que pour quelques instants.
- Retourne toi maintenant. Aska montra quelques signes de réticence.
Allez ! Ne te fais pas prier ! Ce n'est pas la première fois que je te lave le dos.
Aska aurait pu être charmante si elle n'avait pas eu ce tempérament de feu... Mais il est vrai qu'ici, son rôle auprès de moi rends mieux justice à ses capacités plutôt qu'envoyée faire du charme à Markhädya ou ailleurs...
- Je suis contente de t'avoir avec moi tu sais ? On peut dire qu'en Atangla, les Ibras possèdent le plus grand lien de fraternité entre elles.
Nous sommes toutes proches les unes des autres et nous prenons soin de nos filles. Cependant je me sens si seule... La pouvoir est l'ultime barrière qui m'empêche de rire ou de boire avec mes propres sœurs. Ainsi, lorsque tu agis toute en extravagance, faisant fit des règles et des conventions, cela me réjouit au plus haut point. A condition que tu ne te mettes pas inconsidérément en danger. Si tu arrivais à prendre du recul et à faire la part des choses dans les moments critiques tu atteindrais l'excellence...


Finissant de rincer Aska, Malaji se plongea avec délectation dans l'eau bouillante du bassin.
- Nous allons avoir tant à faire...
La quiétude du moment était seulement perturbée par leurs respirations et le murmure de l'eau.
La lumière filtrait d'une fenêtre située à quelques pieds du sol. De l'extérieur cela se situait à une trentaine de mètres environ, sans balcons ni parapets où s'appuyer. Son étonnement fut donc entié lorsque le claquement du battant se fit entendre.
- Malaji. Une voix qui ne lui était pas inconnue s'échappa de la silhouette sombre remplissant l'embrasure du puits de lumière.
- Lys... Tu es donc revenu ?
- Il y a quelques minutes à peine.
- Tes invités sont bien arrivés. Leur personnalité tordue à dû bien déteindre sur toi pour nous épier ainsi dans l'intimité.
Pourquoi ne descendrais-tu pas regarder de plus près ?
- Comme si je m'intéressais à ton intimité ! La remarque le fit ricaner.
Non, je ne descendrai pas. Pas sans être sûr que ta chienne de garde ne morde pas. Avec tout le respect que je te dois Aska.
Si je suis là c'est pour parler d'affaires urgentes...
- Toujours droit au but Lys, tu ne changeras donc jamais. J'ai pourtant eu du mal à reconnaître ta sale trogne là-haut...
Ce sont tes yeux qui t'ont trahis, comme toujours.
A cette phrase Osario se laissa choir aux pieds du bassin, laissant émerger de sous sa cape l'étendue complète de ses ailes de ténèbres.
- Tu seras surprise d'apprendre à quel point j'ai changé ces derniers jours...
Un intérêt maladif enflamma Malaji.
Revenir en haut
Sunrises
Cicerone du marais
Cicerone du marais

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 93
Localisation: I'm on the Nightrain!
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Race: Elfe

MessagePosté le: Sam 24 Mai 2014 - 01:38    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

Assis sur un banc, à proximité de l'escalier menant au sommet du dôme, Lomion continuait de converser avec Munashii.


- Avec plaisir dans ce cas. Je n'ai eu que rarement l'occasion de m'entretenir avec les Ibras. Désormais qu'on a un élément important avec nous -il désigna la prison du menton- il va falloir organiser en détails les prochaines attaques... Peut-être demain aussi. La journée a été éprouvante, et si j'en suis le comportement des Ibras en ce moment, la nuit a dû tomber.
-Demain plutôt. Ce soir, j'irai voir ma contact. Tu peux m'accompagner si tu veux avoir des informations de première main, Kami n'ira pas bien loin ici.... Il faut également que j'aille parler à Aska. Mais cela peut attendre demain, je ne ressent pas son aura dans les environs immédiat.
Lomion se leva lestement, et jeta un coup d'oeil aux alentours.
-Ce n'est pas la première fois que je viens au dôme. Suis moi, nous descendons.
Après avoir tourné dans l'immense dédale qu'est Demeurombre, ils arrivèrent devant une imposante double-porte de pierre de 4 mètres d'envergure. Lomion toqua trois fois.La porte s'ouvrit, laissant apparaître une femme, d'âge moyen, que personne n'aurait jamais remarqué si on ne l'avait pas expressément montrée.
-Daisal. C'est un plaisir de te revoir, au summun de tes capacités. Je te présente Munashii, un de mes alliés, respecte-le comme tu le ferais avec moi. Nous avons tous les deux plusieurs questions à te poser.
-Maître, c'est un honneur de vous recevoir après toutes ses années. Elle s'inclina devant Munashii. J'espère que mon aide vous sera utile, je suis à votre écoute.
~_______________________________________~
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Valar Morghulis
Revenir en haut
Salem
Apprenti guerrier
Apprenti guerrier

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2014
Messages: 14
Localisation: Ça et là
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)

MessagePosté le: Sam 24 Mai 2014 - 02:41    Sujet du message: Sous le dôme Répondre en citant

Lorsqu'Aska rejoignit Malaji, celle-ci ne dit ni ne fit rien qui eût pu laisser songer à l'incident. Après tout, ce n'était pas le premier coup d'éclat d'Aska, et ce ne serait certainement pas le dernier.
Aska suivit Malaji dans sa salle d'eau. En tant que garde du corps, elle le pouvait. En fait, elle l'accompagna jusque dans l'eau et commença à la laver.
- Retourne toi maintenant.

Elle grimaça comme une enfant.
-Allez ! Ne te fais pas prier ! Ce n'est pas la première fois que je te lave le dos.

Elle avait raison : ce n'était pas la première fois. La jeune écervelée ne mettait guère plus de sérieux dans son rôle de garde du corps que dans tout le reste ; elle partageait une certaine intimité avec sa supérieure. Une intimité qu'elle n'aurait su décrire, elle, l'éternelle abandonnée. D'autant que, pour la énième fois, elle avait encore agis de travers. Ou plutôt, elle avait fait sa Aska. Et il lui semblait, sans vouloir avouer que cette pensée lui traversait l'esprit, que Malaji appréciait cette Aska-là. Suffisamment en tout cas pour la pousser dans le bain avec elle. Aska se laissa faire.

- Je suis contente de t'avoir avec moi tu sais ? On peut dire qu'en Atangla, les Ibras possèdent le plus grand lien de fraternité entre elles.
Nous sommes toutes proches les unes des autres et nous prenons soin de nos filles. Cependant je me sens si seule... La pouvoir est l'ultime barrière qui m'empêche de rire ou de boire avec mes propres sœurs. Ainsi, lorsque tu agis toute en extravagance, faisant fit des règles et des conventions, cela me réjouit au plus haut point. A condition que tu ne te mettes pas inconsidérément en danger. Si tu arrivais à prendre du recul et à faire la part des choses dans les moments critiques tu atteindrais l'excellence...

"Nous prenons soin de nos filles..."
Aska répéta cette phrase à voix haute, pensive. Malaji était la seule à avoir vraiment pris soin d'elle pendant toute ces années. C'était d'elle qu'Aska avait reçu la bienveillance et la tendresse d'une mère pendant toutes ces années. Et elle, "sa" fille ingrate, elle avait encore fait n'importe quoi. Aska ne trouva rien d'autre à répondre qu'un très modeste :
"Merci, Malaji... Je ferai attention."
Elle se pinça les lèvres : elle venait d'appeler sa supérieure par son prénom.

Rincée, elle se mis à barboter paisiblement dans le bain. Cependant, quand le bruit du battant se fit entendre, Aska fut prompte à sortir du bain et à chercher l'endroit où elle avait laissé ses vêtements mais aussi et surtout, ses armes.
- Malaji.

Le Lys. Merveilleux ! En moins de deux heures, Lomion se montrait à DemeurOmbre en compagnie d'un psychopathe et d'un prisonnier mi-homme mi pigeon et le Lys débarquait comme une fleur dans les quartiers privés de Malaji... Il ne manquerait plus qu'une attaque ennemie pour achever la journée !

- Tes invités sont bien arrivés. Leur personnalité tordue à dû bien déteindre sur toi pour nous épier ainsi dans l'intimité.
Pourquoi ne descendrais-tu pas regarder de plus près ?
Aska n'avait pas le sens du sarcasme de sa supérieure, aussi se contenta-t-elle de fusiller l'homme du regard.

Non, je ne descendrai pas. Pas sans être sûr que ta chienne de garde ne morde pas. Avec tout le respect que je te dois Aska.
La réponse vint du tac-au-tac.
- Je ne me risquerais pas à vous mordre, Lys. Je préfère griffer, vous pourrez demander à votre nouvel ami Lomion. Par contre, si vous pouviez avoir l'amabilité de nous laisser nous rhabiller...


Aska se vêtit à la va-vite et tendit à Malaji ses propres vêtements avant de commencer à s'éloigner.
Aska n'était pas sotte, elle savait parfaitement que la situation devenait particulièrement tendue. Elle revint alors sur ses pas, se rapprocha de Malaji, d'autant que le Lys venait de descendre. Elle aussi voulait écouter, elle aussi voulait savoir.

Malgré la curiosité, Aska fut prise d'une inquiétude soudaine : le Lys semblait s'être battu il y a peu. Elle savait reconnaître ce genre de choses. Alors elle posa cette question qui primait sur tout le reste :
- Qu'est-ce qui vous a retardé ? Vous n'avez pas été suivi, au moins ?
~_______________________________________~
Il n'y a de dieu que Lord Helix.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:51    Sujet du message: Sous le dôme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atangla Index du Forum -> RP - Atangla, 20 ans après -> En avant ! -> La Terre des Clarghs -> DemeurOmbre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com