Atangla Index du Forum

Atangla
Le forum qui parlera d'Atangla ~

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Clargh de la fulguration
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atangla Index du Forum -> RP - Atangla, 20 ans après -> En avant ! -> Yonhan -> Markhädya
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 01:02    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le jour était venu. Haukar attendait Delf à la sortie de Shiroyuki. Il était éclairé d'une lanterne portative, une troupe de Qykas se tenait derrière lui. La nuit était fraîche, et au moindre souffle, un petit nuage de chaleur se dégageait à chaque respiration.
Lorsque Delf s'approcha de lui, Haukar lui tendit un foulard à motifs.
- Tu seras un peu plus discret avec ça. Tes cheveux blancs risquent d'attirer l'attention...


Il le regarda, une pointe de remord dans les yeux.
- Je sais que je peux te faire confiance, mais tâche de rester en vie. Tes parents, Ashel, Amnaysia... personne ne me pardonnerait s'ils apprenaient qu'il t'était arrivé quelque chose. Reviens au bout de quelques semaines, quelques mois maximum. Mais surtout, fais attention à toi.




Il fit signe et la carriole se mit en route. Les roues avaient été conçues de façon à rouler en faisant le moins de bruit possible, afin de ne pas attirer l'attention. Le capitaine les regarda partir, et il ressentit une pointe dans son coeur. C'est comme s'il laissait partir son propre fils.
Depuis sa chambre, Ashel regardait les étoiles. Il repensait à ses "au revoir" avec son meilleur ami. Qu'allait-il se passer aujourd'hui ? Allaient-ils se revoir un jour ?
Il serra le poing de son bras en écharpe, puis referma la fenêtre pour s'allonger.


Serfane parlait avec d'autres jeunes qui n'avaient pas abandonné le cursus. Ils s'étaient réunis sur la place de la fontaine et, oubliant les événements récents, s'échangeaient des techniques de combat.




----




La charrette avait roulé toute la nuit, pour atteindre Millesone dès le lever du jour. Et avant qu'il ne fasse trop chaud, les équipes s'étaient relayées pour faire passer les affaires de voyage des jeppies jusqu'aux kudans. Ils étaient deux par monture. Et lorsque le soleil était au zénith, ils avaient atteint l'oasis principale du désert où ils se reposèrent jusqu'au coucher du soleil. La température était difficilement tenable. Les Qykas étaient habitués, mais Delf devait sûrement en souffrir.


Et enfin, ils atteignirent la Cité du Désert vers minuit. Une frontière Qybra avait été érigée, petit piège sympathique pour les personnes qui avaient parcouru le désert et qui se trouvaient à devoir faire demi-tour. A la frontière, des rebelles qui les laissèrent passer. Et une fois dans l'immense ville d'argile, les kudans furent amenés aux écuries. Un Qyka chuchota à Delf de le suivre, afin qu'il l'emmène dans la maison qui lui servirait de repère le temps de sa venue.
C'était une maison banale de Markhädya, comme toutes celles qu'on pouvait trouver dans les bons quartiers de la ville. Elle était carrée, et ne formait qu'une grande salle servant de salon et cuisine. Mais un escalier descendait dans une cave aménagée où se trouvait un lit, un bassin et un seau afin de désigner la salle de main. Un siège en argile symbolisait les toilettes, une cuvette et une pédale permettant un roulement limitait ainsi les odeurs. Ces maisons étaient bien conçues pour conserver l'air frais en journée. Et le soir, il semblait faire chaud comparé au climat glacial des nuits au désert.
Le Qyka qui l'avait déposé le salua en silence.
- Le palais de Sir Haukar se trouve à l'Est d'ici, à une demie journée de marche. Vous ne pourrez pas le louper, de grands drapés rouges couvrent la façade.


Il laissa Delf seul, lui laissant le temps d'installer ses affaires, et de se reposer.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 690
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 01:51    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant



Delf posa ses affaires au pied du lit et s'assit dessus, se débarrassant de sa cape et de son foulard. Il faisait beaucoup trop chaud pour lui, et cette journée avait été éprouvante, mais il allait devoir s'y faire. Il repensa à son trajet, ses mensonges, sa fugue... 
Rester en vie... Il ne l'avait pas spécialement promis à Haukar mais il lui avait affirmé qu'il ferait de son mieux. Il avait intérêt. Surtout si il devait s'éterniser pendant des mois, ses parents ne devraient pas tarder à lancer les avis de recherche. Ashel allait paniquer. Ça allait être à Haukar d'assurer pour que personne ne sache qu'il était en infiltration. 


Delf commença à fouiller dans son sac à dos, repensant à ce qu'il avait dit à Ashel. Quelque chose comme " Je veux que tu vives ta vie, on se reverra peut-être plus tard dans de meilleures circonstances... peut-être... Dans tous les cas merci pour tout."
Il avait sorti de sa poche son foulard déchiré par la lame du Clargh de la foudre, avait vaguement joué avec par nervosité, hésitant à embrasser ou non le rouquin avant de ne plus pouvoir.  Finalement il s'était montré presque froid et avait laissé le tissu au chevet d'Ashel. Par omission ou volontairement, ce dernier ne pouvait le dire... 


Après avoir sorti toutes sortes de babioles de son sac,  il partit se rafraîchir et se coucher. Ses affaires étaient prêtes pour demain.


Le lendemain il se leva aux aurores. Il enfila un sarouel couleur sable et une tunique gris foncée assez ample. Avec quelques accessoires et une perruque de cheveux en bataille lisses et bruns, au moins, il passait un peu plus inaperçu qu'avec son habituel look de baptou fragile. 
Il commença à fouiner un peu dans les environs, l'air de simplement se balader. Il était anxieux, mais que pouvait il lui arriver de mal après tout ? 
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 02:07    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

Au détour d'une rue, plusieurs passants s'étaient arrêtés pour débattre du châtiment d'une demeure en ruines. En ruines ? Un feu avait réduit le bâtiment en cendres.
- Quel gâchis... Une si belle bâtisse...


Un garde s'approcha d'un habitant.
- Vous... avez trouvé quelque chose ?
Le garde secoua la tête.
- Plus un seul bijou...
- Ils ont bien fait leur boulot, une fois de plus.
- Bon sang ! Et pourquoi vous arrivez quand il est trop tard ?! Pourquoi vous passez votre temps à encercler la ville, mais jamais à regarder ce qu'il s'y passe en son coeur ? C'est la faute à des gens comme vous si les brigands sont toujours en vadrouille ! 

Le garde essaya de le calmer.
- Messire, je m'en excuse, nous faisons notre travail... Par contre, il se peut qu'on ait une piste pour comprendre leur manière d'agir.
- Aux brigands ?
- Aux pillards du crépuscule.


Il regarda autour d'eux, et baissa d'un ton. Les habitants se rapprochèrent.
- Il y a des chances qu'ils attaquent le quartier Nord cette nuit. Restez chez vous et évitez cette zone. On arrivera peut-être à cerner leurs différentes têtes de groupe et les arrêter pour de bon. Des soldats seront placés sur les hauteurs, afin de discerner tout de suite la provenance de leur explosion -leur mode opératoire pour indiquer la fin du pillage-.
- Quel dommage de ne plus se sentir en sécurité ici...
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 690
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 11:23    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

Là-bas, une agitation. C'était le moment de s'y intéresser de plus près comme tout villageois ici : sans gêne. Apparemment des brigands avaient signé leur forfait par un incendie. Delf-Wido s'intéressa de plus près à une discussion entre un garde et un villageois en colère. Alors comme ça ces gens piquent des bijoux, certainement pour en tirer un bon pactole, comme n'importe quel brigand. Le vialvis avait peur de partir sur une mauvaise piste, parce que la fille d'un Clargh ne pouvait pas être n'importe quel brigand.
Puis il y eut cette petite info qui le poussa à en savoir plus. Il plissa les yeux.

"Les pillards du crépuscule..?"

Il se faufila un peu plus près afin d'essayer d'en savoir plus sur ces pillards. Si il demandait à n'importe qui, depuis le temps qu'ils devaient sévir, il passerait sûrement pour un blaireau ou un touriste, et le temps n'était pas vraiment au tourisme. Déjà que ses yeux clairs inversés pouvaient éveiller les soupçons... Il tenta donc de se mêler à la conversation.

- Et vous pensez qu'ils s'y prennent comment pour qu'on ne les attrape jamais depuis le temps? Ca devient vraiment inquiétant à la longue!

Il se rapprocha avec les autres habitants pour ne pas perdre une miette de ce que disait le garde. Il avait désormais toutes les indications pour savoir où se rendre ce soir.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 11:54    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

Et vous pensez qu'ils s'y prennent comment pour qu'on ne les attrape jamais depuis le temps? Ca devient vraiment inquiétant à la longue!
Le garde le regarda, arqua un sourcil.
- Ben dis donc mon gars, t'es tout pâlot, tu devrais prendre un peu le soleil ! Je regrette que tous les quartiers ne soient pas bien ensoleillés... Enfin. Ils agissent d'abord avec les enfants. Ils ouvrent les passages avec des petits outils. Et entre les mendiants et les brigands, il n'y a quasi pas de différence. Du coup on est pris au piège, on ne peut pas arrêter des enfants... Et une fois qu'ils ont ouvert la voie, les plus grands prennent la relève afin de piller les maisons. Ils attaquent en groupe, mais on n'arrive jamais à en attraper un seul. Et lorsqu'on est sur le point d'y arriver, c'est à ce moment-là qu'on se prend une explosion ! Une fiole balancée et hop ! Ils partent en fumée.


Il s'attrapa la tête avec le poing.
- Comment on va faire... Le jour où ils vont s'en prendre aux grandes familles, ça va barder... Dans tous les cas, il faut qu'on surveille le secteur aujourd'hui !


Il salua les habitants.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 690
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 12:47    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

Delf tira une petite moue vexée quand le garde commenta son teint. C'est vrai qu'à côté, les autres avaient la peau vraiment sombre. Pourtant il n'était pas non plus aussi blanc que... ce... cet espèce de vendeur de bibelots roux qu'il voyait là-bas, pas loin.
Quoi qu'il en soit, il nota tout dans un coin de sa tête, il écrirait plus tard. Il était tout de même étonné que les forces de l'ordre délivrent de telles informations, sachant que l'un des brigands avait parfaitement pu se mêler aux habitants pour écouter.

- Ah oui quand même, c'est super bien organisé... Je comprends mieux pourquoi ils sont si difficiles à saisir. Merci pour ce que vous faites.

Il salua le garde et partit se poser dans les environs pour griffonner les infos qu'il avait obtenu. Ce n'était déjà pas mal, il avait un nom de groupe à suivre, et ce soir il observerait le procédé... Mais voilà, il lui fallait prendre de l'avance. Aller vers le nord tout de suite. Sauf que voilà, il ne connaissait pas du tout cette ville, et quand à savoir la zone qui allait être attaquée, son manque de connaissance était un gros handicap. Il jeta un œil aux petits enfants qui jouaient à côté, à des mendiants, au vendeur de bibelots avec son turban rouge... Il passa devant lui. Ce type n'était pas d'ici mais avait l'air de connaître toutes les combines et coutumes du coin.

- Excusez-moi, j'suis un peu perdu... Vous sauriez m'indiquer le quartier Nord s'il vous plaît?

Le vendeur leva ses yeux clairs vers lui et eut un air suspicieux.

- ... Quels yeux bizarres...

Puis l'instant d'après, son visage s'illumina.

- Mais oui tout à fait! Je ne vendais plus rien ici de toutes façons! T'as de quoi me remercier n'est-ce pas? Par contre on ne s'y éternise pas, j'ai entendu dire qu'ils allaient boucler la zone ou un truc dans le genre.

Delf grimaça et fouilla dans ses poches pour en sortir quelques pièces. Cela sembla satisfaire son futur guide qui remballait déjà son matériel et le guidait joyeusement à l'endroit souhaité en parlant beaucoup. Vraiment beaucoup. Arg, si seulement ce qu'il disait pouvait l'aider! Au lieu de ça il lui racontait qu'il avait été guide de chaque recoin du monde, excepté Luba parce que ça fout les jetons et DemeurOmbre parce que ça craint. Cependant, il y était déjà allé apparemment. Voyant qu'il était plus qu'ouvert à tous type de conversations, Delf lui demanda ce qu'il savait sur les pilleurs du crépuscule, et son guide semblait plutôt bien informé. A mi-chemin, le rouquin sortit sa gourde et lui proposa un peu d'eau.

- Si tu as faim mon garçon, je peux t'indiquer des endroits pas trop chers, du côté du marché par exemple... mais je te préviens, ça risque de ne pas se passer tout à fait comme prévu.

Delf approuva cette idée. Si il pouvait avoir une idée de leur mode opératoire, ça l'arrangerait bien, peut-être qu'il pourrait l'apercevoir, cette fille qu'il recherchait...
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 13:40    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

Le marché devait réunir une partie des habitants de chaque quartiers. Certains vendeurs, proposant du poisson, devaient venir de très loin pour proposer leur marchandise -fraîche en plus !- Des enfants s'amusaient, de temps en temps l'un pillait un fruit, sans se faire attraper. Mais était-ce seulement un jeu, un mendiant, ou un brigand ?
Dans tous les cas, les soldats ne tardèrent pas à faire le tour du quartier pour donner les instructions. Et petit à petit, le marché fut remballé lorsque le soleil finit de décliner.


Le quartier Nord se fit de plus en plus silencieux. Des hommes patrouillaient dans les rues. D'autres arpentaient les toits. Et tous sentait une confiance monter en eux : cette fois-ci, ils allaient les attraper !


Ils arrêtaient de temps à autre des passants. Mais ne voyaient pas les ombres danser derrière eux pour se faufiler dans les ruelles. Petit à petit, les silhouettes dansaient vers une maison, encore éclairée.


Mais dès lors où la lumière cessa de briller par la fenêtre, les brigands la prirent d'assaut. Avec les derniers rayons du soleil, ils devenaient presque invisibles.
Pas pour tout le monde.
Un garde hurla :
- HAAAALTE !!!

Et une explosion retentit quelques secondes après.
- Ils ont modifié leur technique de combat ! Vite, tous à la Villa Croisée !
Les gardes se dépêchèrent. Et dans l'ombre de la rue où ils venaient de passer, une Qyka se dégagea du mur où elle s'était plaquée. Elle les observa un moment avec mépris, puis leur courut après.

Ils se retournèrent, se préparèrent pour sonner l'alerte, mais furent assommés par un grand écart sauté, les envoyant chacun contre un mur.


A l'intérieur de la villa, le propriétaire pourra un cri.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 690
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Lun 4 Sep 2017 - 00:07    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant



Alors qu'il avait passé une bonne journée malgré l'anxiété de la mission, Delf s'apprêtait à remercier son guide quand ils se rendirent compte de la tension ambiante. 


-  Attendez... Je dois vérifier quelque chose.


Ils étaient passés par un raccourci et Delf avait remarqué un petit groupe de gens se déplacer d'une façon peu commune. Il fit d'abord comme si de rien n'était puis tenta de les suivre de loin. Ils se dirigeaient vers une bâtisse encore allumée. La suite se passa assez vite et il n'avait pu identifier personne. 


-  Il faut qu'on y aille !
- Mon garçon, ton attrait pour le danger n'est pas sain ! Tu es beaucoup trop jeune ! 




Le pauvre guide se retrouva obligé de garder un oeil sur lui. Ce petit lui rappelait tellement quelqu'un... mais qui ? Alors qu'ils n'étaient qu'à quelques mètres, ils se firent couper la route par toute une cohorte des forces de l'ordre. Une ombre se détacha finalement d'un croisement un peu plus loin et les suivit. Une fille, de la bande des pilleurs. Delf se fit le plus discret possible pour la suivre dans l'ombre. Se rendre plus léger lui permettait de rendre ses pas silencieux tout en restant rapide. 
Pompoz avait d'ailleurs fini par perdre sa trace... 



~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Lun 4 Sep 2017 - 00:43    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

La fille se retourna et ne vit personne. Elle avait de longs cheveux bruns, et des yeux d'une couleur améthyste magnifique. Habillée d'un reste de sarouel, on devinait très bien qu'il devait être blanc à la base, mais la cendre et le sable lui avaient donné une teinte terre de sienne par endroit.
Alors que les pillards quittaient la demeure, la fille prit une fiole accrochée à sa ceinture. Au moment de la jeter, Delf pu apercevoir que la main avait légèrement brillé, formant un courant chaud dans le liquide transporté.
Et lorsqu'elle lança la fiole, elle explosa instantanément au contact de l'argile de la bâtisse. Des flammes se développèrent et les gardent ne tardèrent pas à mettre la priorité sur la santé des résidents, les faisant sortir. Ils utilisaient une eau non potable et du sable afin de couper le feu.


La fille, en attendant, avait fait demi-tour afin de se sauver.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 690
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Lun 4 Sep 2017 - 01:50    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

Delf se stoppa le temps qu'elle regarde derrière elle puis se remit à la suivre. En tout cas son air de famille avec les deux clarghs sur le portrait familial ne faisait aucun doute. Il pouvait se féliciter d'avoir trouvé la fille le premier jour de sa mission. Cependant elle avait usé de ses capacités pour faire exploser une fiole et disparaître.
Ne voulant pas s'avouer vaincu, Delf chercha un accès à un toit. Si il pouvait l'apercevoir de là-haut, avec ses capacités de vialvis, ce serait un jeu d'enfant pour lui. Malheureusement, le temps qu'il ne trouve une prise, elle avait déjà filé loin. Il put néanmoins voir une ombre disparaître au pas de course dans une ruelle... Il pria le vent de lui venir en aide et sauta de toit en toit jusqu'à l'endroit où il l'avait aperçue pour la dernière fois.

Le garçon descendit dans la ruelle, mais elle était vide. Après avoir juré intérieurement, il en déduisit que soit elle avait filé, soit elle était entrée quelque part ici, ce qu'il ne prendrait pas le risque de vérifier. Il observa le sol à la recherche d'indices ou de traces de pas dans le sable, malheureusement le vent les avait balayées. 

- Tu cherches quelque chose mon mignon? Ta bourse peut-être? 

Le garçon se retourna et se retrouva face à deux grands hommes, à l'allure aussi rassurante que leurs couteaux qui luisaient à la lueur de la nuit. 

Oh... Je m'excuse mais je n'ai rien qui ne puisse vous intéresser messires...

Alors qu'il commençait à reculer, les deux hommes lancèrent un rire tonitruant tout en continuant d'approcher.

- Non mais vraiment...
- C'est pas beau de mentir petit bonhomme.

Par chance, le rouquin finit par lui remettre la main dessus.

-Coby mon petit! Il faut vraiment que tu apprennes à ne pas me perdre! Excusez-le messieurs, il est un peu handicapé, mais je vais m'occuper de lui! Pauvre petit, ses soins coûtent une blinde, et sans ses médicaments il n'est plus autonome...

Après un insupportable mélodrame, les deux hommes laissèrent le guide et l'espion partir. Non pas pour le drame, mais parce que sérieux, il donnait mal au crâne ce type.

- Me refais plus jamais un coup pareil mon garçon! J'ai cru mourir, c'est plus de mon âge!
- Je vous en prie, ramenez-moi au sud monsieur...
- Très bien, très bien! Mais arrête de faire des trucs inconsidérés.

Sur le chemin, Delf finit par poser une question qui le démangeait depuis la première fois que son bienfaiteur avait ouvert la bouche en sa présence.

- Dites... Vous m'avez surnommé "Coby" tout à l'heure. C'est le surnom de mon père. Vous êtes Pompoz Penxava pas vrai?

Ils terminèrent le trajet en discutant. Même si le diablotin parlait trop, Delf était content d'être avec lui. Il se sentait moins seul, il avait comme un ange... enfin un diable gardien avec lui.
En se couchant ce soir là, il relut toutes ses notes. Les pilleurs du crépuscule. Leur mode d'attaque, le fait que cette fille soit la cause de ces incendies... Piller pour manger, piller pour survivre... mais nuits après nuits ça devait faire beaucoup de ressources et beaucoup de maisons brûlées. Y avait-il tant de bouches que ça à nourrir à Markädya? Ou leurs motifs étaient plus politiques? En tout cas, si Ekhain était au courant des agissements de sa fille, il y avait de quoi péter un plomb en effet, même si ça n'excusait pas la raclée qu'il lui avait infligé gratuitement. Rien que d'y penser, le jeune homme se massa le menton avec une petite grimace de douleur.

Après une nuit presque sans sommeil, Delf se leva aux aurores et se rendit sur le lieu du dernier pillage. Les interventions étaient terminées, il comptait fouiller les lieux à la recherche d'indices quelconque, mais à part de la suie, de la boue et de la cendre... Rien qui n'allait l'aider sur les motivations de ce groupuscule, à moins que quelque chose ne lui ait échappé?

Il profita du fait que les premiers rayons pointaient encore pour se rendre au niveau de la ruelle de la nuit dernière. Il n'avait plus qu'à se poser sur un toit et surveiller, au cas où quelqu'un en sortirait, notamment la fille.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Lun 4 Sep 2017 - 09:13    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

Cela mis du temps, mais au bout de plusieurs heures, un bruit de porte en bois grinça. Une silhouette, quelle chance celle d'hier, se déplaça dans la pénombre. Les rues étant bondées, elle n'eut aucun mal à se glisser dans la foule. Elle avait glissé une fleur dans ses cheveux, et un foulard placé d'une épaule à sa hanche cachait son membre amputé.


Alors que tout le monde allait au marché, elle prit la direction opposée pour s'approcher des frontières de la ville, panier à la main. Là-bas, elle se faufila dans un quartier de plus en plus délaissé, traversa les ruines qui formaient auparavant des rues, puis se faufila dans un petit passage.


Le cadre urbex avait un charme. Il y avait un immense moulin, dont les ailes avaient rejoint le sol il y a longtemps déjà. Une brise soulevait quelques grain de sable sans pour autant agresser la peau. Plus personne ne vivait ici depuis longtemps.
La Qyka se faufila dans le reste de moulin, bâtisse qui prouvait que l'eau coulait ici il y a longtemps. Imaginer le même endroit avec quelques mottes d'herbe relevait d'un coup du rêve...


Un escalier en bois miteux descendait dans une partie souterraine, empêchant le sable de s'incruster grâce à des briques de marbre. Au fond du trou, l'air se faisait humide. Il y avait un reste de coin d'eau ici.
Au bout de plusieurs minutes de descente, la Qyka s'assit sur une planche de bois, posa son panier à terre et dévoila son contenu : des flacons.
Elle les planta dans le sable et commença à les remplir de sable mouillé.

Une fois sa mission effectuée, elle remit les flacons pleins dans son panier et commença à remonter l'escalier en bois.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 690
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 16:38    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

Delf qui commençait à piquer du nez fut alerté par le son de la porte. Bingo! C'était la fille. Il la suivit depuis les toits, jusqu'à un moment où il était bien forcé de descendre. C'était quand même bien pratique d'être Vialvis, même si les ailes de son papa ça n'aurait pas été de refus. Il en profita pour se repérer un peu. Le quartier qu'il traversèrent lui serrait le coeur, il n'avait pas l'habitude de voir autant de pauvreté réunie en un seul lieu. Contre toute attente, son regard croisa celui de Pompoz. Celui-là ne manquait donc jamais une occasion pour vendre ses amulettes ou quoi?!

- Mon petit Delf! Je ne pensais pas te voir ici! J'étais en train de distribuer de l'eau à ces gens ha ha! Comment ça v-
- Pshhhht! C'est pas l'moment! Je suis en mission secrète..!
- Ah je n'en doute pas mais...
- A plus tard!
- Non attends!

Pompoz lui tint la jambe jusqu'à son arrivée au moulin. Après plusieurs minutes de poursuite furtive, Delf finit par entrer discrètement dans le moulin, après avoir pris soin d'interdire formellement au diablotin d'entrer. Comme la fille descendait des escaliers, il attendit qu'elle soit en bas pour se faufiler à l'intérieur et tendit l'oreille.

Rien.

Ah, si... Elle remontait. Merde!

Il recula au fil des pas et se planqua derrière de vieux sacs de farine poussiéreux, attendant qu'elle sorte, mais marcha sur une latte de bois trop grinçante. Grillé. Foutu. Fin de la mission. Non. Non non non viens pas ici miss, tu vas ruiner ma carrière d'agent secret!

- Juste ciel ce moulin est vraiment solide! Quand je pense à toutes les années qu'il a traversé... c'est si beau j'en pleurerais presque!

Delf se figea en écoutant le mentor de son père parler tout seul A HAUTE VOIX. Incroyable. Comme si le destin lui disait "tu vois Delf? Il te fallait un cassos pour t'en sortir".
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 17:49    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

La Qyka remontant tranquillement lorsqu'elle entendit le grincement. Elle s'approcha doucement de l'endroit, sortant discrètement de son tissus un poignard. Puis...
Juste ciel ce moulin est vraiment solide! Quand je pense à toutes les années qu'il a traversé... c'est si beau j'en pleurerais presque!


Elle redressa la tête avec surprise. Un touriste qui s'était paumé ? Non, elle l'avait déjà croisé plusieurs fois en ville. Elle eut une mine particulièrement blasée en le reconnaissant. Elle rangea son arme aussi discrètement qu'elle avait sortie et reprit son ascension hors du moulin.
Une fois à hauteur de Pompoz, elle le salua d'un signe de tête puis essaya de le calculer le moins possible. Même s'il lui parlait. Elle sortit les flacons de son sac et les planta en plein soleil, à moitié dans le sable brûlant. L'astre étant déjà haut dans le ciel, elle alla s'asseoir à l'ombre, LOIN de lui, mais en ayant toujours un œil sur ses contenants.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 690
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 19:59    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

Pompoz tourna la tête vers la Qyka et afficha un sourire grandissant.

- Oooh! Bonjour mademoiselle! Vous venez admirer la beauté de ces lieux? Ha ha je vous comprends, ce moulin a comme une âme je dirais aussi je pense que... Oh... Au revoir, passez une excellente journée!

Si faire une facepalm ne faisait pas de bruit, Delf en aurait probablement fait une bien sentie. Plus de dialogue, elle était probablement en train de le fuir.

- Elle est sortie.

Stupéfait, le vialvis sortit de sa cachette et passa la tête vers l'entrebaillement de la porte. Elle était assise et semblait disposer des espèces de flacons par terre au soleil avant de se protéger du cagnard. Le jeune homme plissa les yeux puis rentra sa tête.

- J'arrive pas à voir ce qu'ils contiennent...Si je m'approche je me fais griller...
- Laisse moi faire et retrouve moi dehors.

Le diablotin sortit mine de rien, et se la joua de nouveau pot de colle.

- Quels étranges flacons! C'est pour porter chance? Parce que j'ai des amulettes tout type de religion hyper efficaces si vous voulez! Chance, protection, amour ~

Delf profita de la diversion pour essayer de s'enfuir. Si seulement il y avait eu plus d'arbres...
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 21:14    Sujet du message: La Clargh de la fulguration Répondre en citant

L'expression de la Qyka fut sans nul doute de l'exaspération lorsqu'elle vit le roux revenir vers elle. Elle leva les yeux au ciel l'air de dire "merde pas lui...".
Quels étranges flacons! C'est pour porter chance? Parce que j'ai des amulettes tout type de religion hyper efficaces si vous voulez! Chance, protection, amour ~


Elle fit une moue dépitée, hésitant encore un moment sur la réponse à lui fournir. Elle finit par souffler :
- Si tu veux vendre des amulettes, tu te diriges vers la mauvaise personne. Essaie plutôt le cachet d'aspirine qui fuit le soleil là-bas en lui apportant une amulettes de discrétion. Ou bien si tes babioles sont vraiment efficaces, donne lui de quoi le faire espérer survivre encore un peu au soleil. Avec son teint, il ne fera pas long feu.


La fille désigna les flacons.
- C'est mon eau. Je la mets au soleil pour qu'elle puisse s'extraire des grains de sable et que je puisse la récupérer.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:51    Sujet du message: La Clargh de la fulguration

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atangla Index du Forum -> RP - Atangla, 20 ans après -> En avant ! -> Yonhan -> Markhädya Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com