Atangla Index du Forum

Atangla
Le forum qui parlera d'Atangla ~

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Plus jamais je ne verrai le jour.
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atangla Index du Forum -> RP - Atangla, 20 ans après -> En avant ! -> La Terre des Clarghs -> DemeurOmbre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 00:00    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
- Tiens tiens tiens.
- Mais qui voilà donc ?
- Notre cher Nos revient avec une amie ?


Elles ressemblaient à des hyènes, ces Ibras qui gardaient le dôme... Serfane n'avait pas l'air très heureuse de les croiser. L'une d'elles fit signe à ses soeurs de les emmener à l'intérieur. Le dôme s'entrouvrit pour les laisser passer. Effrayée, la Djorg eut un mouvement de recul, mais Nosmaël l'obligea à avancer.
Son coeur battait la chamade. Elle observa l'escalier qui menait dans les profondeurs, et observa les cristaux qui éclairait les marches.
- Eh mais... Ce sont des cristaux de DjorgCity...
- Tu es maligne dis-moi. Ils ont été récupérés il y a des années, avant même que nos peuples n'aient connaissance du mot "guerre".
- ... Ca fait un moment alors.
L'Ibra eut un rire franc.
- Eh oui, malheureusement... Et pourtant tu vois, si on pouvait conquérir plus de territoires, il serait plus simple pour nous d'en récupérer de nouveaux et agrandir la cité.
- Plus simple que de marchander avec mon peuple...?
La femme des ombres s'arrêta pour la regarder. Il n'y avait pas de tension, juste un échange de réflexions silencieuses. Sa collègue n'apprécia pas ce moment, elle envoya un coup de pied dans les cotes de la Djorg pour la faire tomber en arrière dans les marches déjà descendues. Serfane n'eut pas le temps de crier, le souffle coupé.
- Dis donc ma belle, je te conseillerai de ne pas donner de leçons de moral à ma soeur ! Tu crois franchement qu'on n'y a pas pensé depuis le temps ?! Ferme-la et avance !
Serfane tournait de l'oeil. Elle tituba et s'appuya sur le mur pour continuer sa route vers ces Enfers. 


Une fois en bas, la ville s'étendait jusqu'à la pénombre, à défaut de pouvoir s'étendre jusqu'à l'horizon. Quelques habitantes se retournèrent sur leur passage.
- Une nouvelle prisonnière ?
- Revoilà Nosmaël ! Coucou garçon ~

Une femme attacha les mains de la Djorg dans son dos. Cette dernière eut la respiration sifflante. Une femme, avec une démarche singulière, se dirigea vers eux. Les Ibras autour s'inclinèrent. La femme regarda la Djorg, salua Nosmaël d'un signe de tête.
- Brave garçon. Je te remercie pour tes indications, tu nous a été très utile. Grâce à toi la capture du fils de l'Envoyée des Clarghs s'est fait presque sans encombre. Il a été résistant le coco !
- Ashel... !
- Tu as déjà l'air un peu mal en point. Profite de ce moment, ça sera peut-être le moins douloureux de ton séjour ici. Je vais te donner un conseil : plus tu nous donneras d'informations, plus tu as des chances que tes vacances durent moins longtemps... Tu as tout compris ?

Serfane leva la tête pour regarder Nosmaël. Elle n'arrivait pas à montrer de la haine. La peur était omniprésente dans ses yeux. Une pointe de dégoût aussi.
- ... J'ai compris.
- Emmenez-la aux cellules.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 689
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 00:36    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

En arrivant au dôme, Nosmaël put se permettre de la lâcher. Toutes ces ibras avaient les yeux rivés sur eux. Il leur adressa un sourire ravi et avec un peu de fierté. Toutes ces beautés qui l'accueillaient, forcément, ça flattait son égo. Il n'intervint même pas durant l'altercation entre les filles et se contenta de guider Serfane et de saluer les autres, cependant il évitait soigneusement de croiser son regard.

Il s'inclina devant sa chef, satisfait d'avoir accompli sa mission. Une autre ibra arriva et donna une tape dans le dos du garçon. Serfane pouvait reconnaître la fille de la taverne, elle avait retiré sa cape, révélant une longue paire d'ailes bleues foncées et noires.

- C'est normal, Nos et moi on est une vraie dream team! Ti hi!
- Finalement je n'aurais pas eu de problème avec Haukar. Il tient encore la forme, je comprends mieux la ténacité d'Ashel.

Le qyka eu le malheur de croiser le regard de la prisonnière, elle eut la satisfaction de voir un voile de regret passer sur son visage, mais pour l'instant, Nosmaël était une personne fidèle à son camp malgré tout.

- On pourra assister à la torture?
- Vas-y toi, pour l'instant je vais me reposer, je vous rejoindrait peut-être plus tard.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 00:51    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

- Pétasse...


Serfane fut attachée dans une cellule creusée dans la pierre. Personne n'était aux alentours. Rarement, au loin, elle entendait l'écho de cris d'agonie, qui lui donnait envie de disparaître.


A quelques kilomètres de là, Ashel était aussi attaché, mais en état de transe. Il restait le plus calme possible. La chef allait le voir de temps en temps. Il gardait plus de valeurs tant qu'on abîmait pas son visage. Elle souffla en souriant :
- ... Je suis sûre que Norkesh aurait été ravie de savoir que le fils de son ancien sous-fifre s'est retrouvé ici. Peut-être que tu changeras de camp bientôt, toi aussi ? Après tout... je sens les ténèbres monter en toi... C'est bien... continue...
Il rouvrit ses yeux turquoises, qui... par ailleurs, commençaient à virer au vert. Ses mains furent parcourues de spasmes. Il referma les yeux. Il devait résister à la tentation des ténèbres...


Les heures suivant, quelques Ibras gloussaient en écoutant les nouveaux cris d'agonies. Elles les notaient, par moment, lorsque les cris devenaient trop fort. Une guerrière revint, victorieuse, l'équivalent d'une perruque rose dans la main.
- Qui en veut ?! C'est d'origine 100 % djorgienne !
- Donne-moi ! Je vais les tisser pour en faire une robe de princesse à ma fille !
Elles ricanèrent.


Deux soldats se préparèrent à quitter la cellule de la torturée.
- Y'a pas moyen. Elle ne parlera pas.
- Tu penses que si on lui révèle tout de suite que Shiroyuki va être attaqué, elle va...
- Chut.
Elles regardèrent Serfane, l'une s'approcha avec un couteau.


- Il parait que tu entends bien ? Laisse-moi régler ça...
~_______________________________________~


Dernière édition par Amnaysia le Ven 8 Sep 2017 - 09:26; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 689
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 01:40    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

Il y avait parfois des rires qui s'échappaient du côté de la cellule de la torturée. Celui de Kalithünde était probablement le plus sonore de tous.

- Mon dieu! Une poupée punk, c'est collector! On pourrait la scarifier pour faire des tatouages!

Nosmaël mangeait un fruit tout en ayant en écho les rires et les hurlements lointains. Il se demandait où ça en était avec Ashel et décida d'aller jeter un œil, ne l'ayant toujours pas vu. Il se posta devant sa cellule, Ashel était bien mieux traité que son amie.

- Tiens, salut camarade. Tu tiens le coup? Serfane est dans le coin, je lui passerais le bonjour si tu veux. Au fait... T'as de la chance, ton chéri s'est fait la malle. Pffuit! Envolé! Bon je sais pas si il est mieux traité qu'ici ha ha. Ses parents sont quand même en train de placarder des avis de recherches partout.

Il commença à partir en le saluant, à croire qu'il se foutait un peu de sa gueule.

- Bon j'te laisse copain, je vais voir la miss. A plus tard!

Il se dirigeait à pas tranquille vers la cellule de Serfane. Elle était loin mais quand même, les échos portaient tout autant. Au bout de vingt minutes, un hurlement plus atroce que les précédents retentit, même lui en eut la chair de poule. Le cri était incessant, comme des supplications et de la douleur mélangées. C'était sa voix. Qu'est-ce qu'elles avaient foutu encore les fofolles? Il ne pouvait s'empêcher d'être inquiet, tout de même.
Il arriva un quart d'heure plus tard, beaucoup trop tard. Il voyait une ibra jouer avec une paire d'oreilles en dansant, les autres étaient tout bonnement pliées de rire à s'en étouffer. Le garçon écarquilla les yeux et se rendit d'un pas ferme vers la cellule de la mutilée.

- C'est pas vrai! On peut pas vous laisser cinq minutes sans que vous ne tombiez dans le too much! Elle a parlé j'espère?!
- Oh ça va, elle servait à rien de toutes façons! Elle avait rien à dire.
- Oh non Nosmaël, tu voulais pas te servir d'elle quand même?
- On l'a relookée, j'espère que ça te plaira ha ha!

...Disait celle qui tenait la tignasse rose. Le jeune homme haussa les yeux d'exaspération et entra dans la geôle pour constater l'étendue des dégâts... et ça lui fit un pincement au cœur. Il resta planté là, devant elle, détaillant la moindre plaie, la moindre tâche de sang. Voilà ce qu'était devenue Serfane, la jolie petite soldate glycine pleine d'avenir. Les cheveux ça repousse... le reste, si il avait pu lui épargner ça, il l'aurait fait.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 01:51    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

Serfane gisait dans son sang. Elle ne bougeait même plus, comme un asticot recroquevillé sur lui-même. Le sang avait giclé de partout. Ses vêtements avaient été déchirés. Sous les lambeaux, son torse était recouvert de bleus.


Elle respirait difficilement, les poignets attachés de chaque côté de sa cellule. Elle ne pouvait strictement rien faire.


La Djorg avait entendu les pas du Qyka arriver, puis resté planter devant ce qui restait d'elle. 
- C'est... c'est toi...


Elle bougea légèrement. Sa voix était presque inaudible.
- Je sais que... tu n'as déjà plus de coeur... Alors... Je ne vais pas me faire prier... longtemps... S'il te plait...
Serfane ouvrit à moitié ses yeux embués de larmes, dévoilant son visage enflé.
- ... Achève-moi...
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 689
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 03:09    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

Nosmaël s'accroupit à côté de la mutilée. Il ne s'attendait pas à ce que ça tourne aussi mal, après tout dans sa mission elle n'était rien, ne représentait aucun intérêt, elle ne faisait pas partie de toute cette mascarade. Elle était juste la malheureuse élève qui s'était approchée de sa cible de trop près. Un dommage collatéral. Kalithünde avait raison, elle ne servait à rien, c'était même miraculeux qu'on l'ai laissée vivre, à moins qu'elle ne serve plus tard pour Ashel ?  À creuser... Même en tant qu'amant, Delf avait eut une chance inouïe à côté ; Serfane était juste une camarade, ça n'aurait jamais dû se passer comme ça. Jamais... 


- J'ai passé de bons moments avec vous trois. Si seulement t'avais été un peu plus conne Serfane... tu m'as pas laissé le choix, là...


Il commençait à lui masser le crâne, pour la calmer au moins un peu. À vrai dire il s'en fichait qu'elle comprenne ou pas, sinon il aurait posé la question, écrit sur un bout de papier...



-  Je sais que... tu n'as déjà plus de coeur... Alors... Je ne vais pas me faire prier... longtemps... S'il te plait...Achève moi...
- ...C'était ça où te saigner. À choisir hein... finalement les oreilles c'est pas la fin du monde.


Il disait ça d'un air tellement détendu, pourtant sa main tremblante trahissait les remords qu'il s'efforçait de dissimuler. Les filles étaient juste à côté après tout... Et il avait déjà laissé échapper des informations à cause de ses émotions lors de précédentes missions,  hors de question d'entretenir une telle réputation. Nosmaël c'était le genre de type qui se prenait pour une machine, et au dernier moment, une petite larme au coin de l'oeil lui rappelait qu'il n'était qu'un ado qui aimait rire, draguer, se prendre des râteaux un peu moins, boire de la bière... 


- Je vais pas t'achever. Si je t'ai épargnée c'est pas pour ruiner mes efforts.


Pourtant en voyant ses yeux, il avait quand même un peu envie d'abréger ses souffrances. Elle faisait mal à regarder. Le garçon se pencha, déposa un petit baiser sur son front et se releva. 


- On prends soin d'Ashel au cas où tu voudrais savoir.


Et il quitta la pièce, le visage fermé, partant s'isoler. 

~_______________________________________~


Dernière édition par Tilyane le Jeu 7 Sep 2017 - 12:23; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 09:25    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

Au moment où Nosmaël était venu saluer le fils de l'Envoyée, ce dernier lui lança un regard mauvais.
Serfane était là aussi ? Mais comment ?
- Au fait... T'as de la chance, ton chéri s'est fait la malle. Pffuit! Envolé! Bon je sais pas si il est mieux traité qu'ici ha ha. Ses parents sont quand même en train de placarder des avis de recherches partout.
Delf...? Disparu ? Il fronça les sourcils et lâcha :
- Tu es une enflure, mais tu as bien joué ton coup. Je te conseille de ne pas revenir me voir.
Il finit par un "dégage" et alla observer par sa fenêtre la ville.

Serfane n'était même plus capable de réagir. Elle accepta le baiser avec dégoût et reposa sa tête sur la surface glacée.


Le lendemain, quelqu'un toqua à la porte de la chambre où Ashel était retenu prisonnier.
- Que je vous dise d'entrer ou non ça ne changera rien, ne vous gênez pas surtout.
Shinda pénétra dans la pièce.
- Tu es resté plutôt bien docile jusque là... Tu ne veux pas te rebeller ?
- Je suis blessé, je ne serai pas capable d'aller loin. Autant économiser des forces.
- Tu as bien raison. Viens. Je voudrais te faire découvrir notre royaume. Tu ne vas pas me poser problème n'est-ce pas ?
Ashel releva ses yeux verts en soupirant.
- Même si je voulais m'enfuir, il faudra une Ibra pour sortir d'ici. Face à une armée je ne fais pas le poids, je préfère être réaliste.
- Quel bel esprit.

Ils quittèrent le bâtiment sous le regard des curieuses. Les yeux d'Ashel  s'habituaient à l'obscurité.
Des Ibras curieuses osaient s'approcher, et avec l'autorisation de leur chef, elles lui posèrent des questions :
- Tu es le fils d'Haukar ?
- Oui.
- Ca ne te fait rien de savoir qu'il travaillait pour nous avant ?
- Pas vraiment, non...
- Tu es un beau jeune homme ! On n'a pas le droit d'user de nos charmes sur lui, Shinda ? Ca pourrait faire de belles Ibras ! Qui plus est de sang de l'Envoyée !
- Et d'un traitre, ajouta leur chef. Je regrette les filles, mais personne ne s'approchera de lui sans mon accord.
Les filles s'éloignèrent. Ashel interrogea Shinda :
- J'ai l'impression que ma présence ne vous importune pas tant que ça...
- Disons que... Tes yeux te trahissent, mon cher Ashel. Et vu que je sais que tu nous feras pas de mal, je peux te voir comme un invité d'honneur.
- Quel est mon rôle dans vos plans alors ?
- Tu es un otage. Mon moyen de pression contre les Guerriers de l'Espoir. Peut-être même que tu deviendras l'un des nôtres. Dans tous les cas, tu vas nous servir à reprendre des territoires.
Ashel ne répondit pas.

Ils continuèrent la visite, Shinda lui expliquant par quels procédés son peuple s'alimentait chaque jour. De temps à autre il lui demandait des précisions.
Au moment de passer à proximité de la prison, Ashel s'arrêta de marcher. Shinda l'interrogea du regard.
- ... Qui est enfermé ici ?
- Plusieurs curieux s'étant approchés trop près.
- J'ai entendu dire qu'il y avait également une camarade. Je voudrais la voir.
- Je te déconseille de... Hey !
Sans écouter son avis, le semi-Lauc entra dans les cellules. Il en parcourut quelques unes du regard, puis se figea.
Son sang se glaça dans ses veines.
- Serf... ane...?

Le corps inanimé de la Djorg n'avait pas bougé depuis la veille. Curieux détail, une petite pousse avait commencé à germer depuis rien du tout, non loin d'elle.
Ashel blêmit, il tituba avant de se jeter sur elle.
- Par Kareeda qu'est-ce qu'elles t'ont fait ?!
Il la souleva avec précaution et la serra contre lui. La détenue cligna difficilement des yeux.
- ... Ash... Je vais mourir...
- T'en fais pas. Je vais te sortir d'ici. Je te le jure.
Il l'embrassa sur la tempe, posa une main dans ses cheveux courts. Certaines femmes s'étaient arrêtées devant la prison, d'autres à la curiosité maladive s'étaient avancées devant la geôle avant de repartir en riant. D'autres... semblaient plus mal à l'aise.
Shinda les observaient, impassible. Ashel se tourna vers elle avec rage :
- POURQUOI VOUS L'AVEZ MISE DANS UN ÉTAT PAREIL ?
- Elle devait nous donner des informa...
- Et c'est une raison pour la traiter avec tant de haine ?! Et c'est comme ça que vous espérez obtenir une trêve ?!
Shinda arqua un sourcil.
- J'aurais aimé discuter avec vous des territoires ! On aurait pu trouver un arrangement ! C'est ce que souhaite Haukar aussi ! Qui souhaite vraiment perdre ses proches, qui prend du plaisir à torturer des innocents à par vos hyènes qui ne sont pas capables de monter voir le monde extérieur ?!
- Holà, là tu vas loin mon grand ! rétorqua une Ibra non loin.
- Tu vas me dire que l'équipe de tortionnaires continuerait à tuer sans hésiter si elles comprenaient ce que c'est de s'ouvrir au monde ?!
Shinda le toisa. Il continua :
- Pourquoi l'équipe chargée de l'agrandissement de votre peuple n'attaque jamais à l'extérieur ? Vous allez me faire croire que c'est parce qu'on leur a ordonné ? Non, je pense que c'est parce qu'elles savent ce que c'est que la vie dehors, et elles l'envient. Les autres ici-bas n'ayant pas cette vision ne peuvent pas comprendre ce que c'est que de s'intéresser à quelqu'un... Alors ils n'ont aucun remord à éliminer.

Le silence se fit parmi les femmes. L'une s'éloigna en lançant "moi je préférerai ouvrir les cuisses à un beau Qyka" et certaines éclatèrent de rire en la suivant. Ashel continuait de serrer Serfane contre lui.
- ... Je vais te ramener dans ta loge.
- Je ne vous suivrais seulement lorsqu'elle aura reçu des soins.
- Son pronostic vital est engagé. Elle n'en a plus que pour quelques heures.
- Raison de plus pour la soigner immédiatement, autrement je ne bougerai pas d'ici. Elle mérite une morte digne de la guerrière qu'elle a été.
Shinda soutint son regard haineux. Serfane rouvrit les yeux pour regarder le garçon avec une pointe d'espoir. Elle sourit.

Des chuchotements se firent de plus en plus nombreux. Shinda finit par fermer les yeux.
- ... Emmenez-la à l'infirmerie.
Des Ibras s'indignèrent. Elle les fit taire en levant la main. Des guerrières s'approchèrent du corps mutilé pour le soulever avec attention. Ashel ne lâcha pas la main de la Djorg avant la sortie de la prison. Il observa ensuite Shinda, la remercia en hochant la tête.
~_______________________________________~


Dernière édition par Amnaysia le Ven 8 Sep 2017 - 09:33; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 689
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 10:30    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

Non loin se trouvait la fée des ombres. Elle voleta jusqu'à l'endroit où la conversation chauffait entre Ashel et Shinda. Adossée au mur, elle jouait avec une mèche de cuir et de petites pierres qu'elle s'était accrochée à l'arrière du crâne. Elle ne participait pas au débat comme d'autres, elle se contentait d'écouter.

- J'aurais aimé discuter avec vous des territoires ! On aurait pu trouver un arrangement ! C'est ce que souhaite Haukar aussi ! Qui souhaite vraiment perdre ses proches, qui prend du plaisir à torturer des innocents à par vos hyènes qui ne sont pas capables de monter voir le monde extérieur ?! Tu vas me dire que l'équipe de tortionnaires continuerait à tuer sans hésiter si elles comprenaient ce que c'est de s'ouvrir au monde ?!

Elle fit partie des silencieuses qui préféraient ne rien dire, elle parlerait plus tard au qyka. S'ouvrir au monde... Elle l'avait déjà fait, elle avait laissé des traces de son passage et s'était envolée quand les problèmes se sont enchaînés. La femme suivit le brancard des yeux, puis le jeune homme, en repensant aux fiches de Nosmaël. Donc ce type aurait eu des sentiments pour son petit-fils dont elle ignorait l'existence, et qui a fini par disparaître aussi, comme son père à l'époque... drôle de bilan. Il faudrait peut-être qu'elle sorte, elle aussi, juste pour voir ce qu'était devenu son petit garçon pleurnichard, celui qu'elle croyait mort depuis tant d'années. En dehors de sa famille elle se fichait pas mal du sort du monde, qu'ils aillent tous brûler en enfer.

La petite équipe qui partait en direction de l'infirmerie passa devant Nosmaël qui s'était planté là, à quelques mètres d'Ashel. Il se sentait mal à l'aise après les propos échangés hier et se demandait si ce dernier n'allait pas lui sauter dessus, malgré la présence de Shinda. Après tout il suffisait de voir ce qui s'était passé avec Ekhain, Ashel était un peu fou aussi quand même, et assez remonté par l'état de Serfane de surcroît. Il préférait rester là, à distance, avec son sale regard tordu et sombre, bien plus sombre que la veille en tout cas, comme si quelque chose lui était arrivé entre temps.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 12:19    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

Ashel aperçut le Qyka sur sa route. Il lui lança un regard noir, mais ne prononça pas un mot. Il passa devant, l'air sombre. Ses yeux viraient au jaune petit à petit. Shinda les suivait, de loin. Elle ordonna à ses guerrières :
- A partir de maintenant, personne ne les attaque. Demain j'aurais une discussion avec le fils de l'envoyée des Clarghs. Personne ne touche à son amie.
Des femmes râlèrent mais s'inclinèrent.

Ashel leva la tête lorsqu'il vit la chef Ibra arriver. Il se leva, elle lui fit signe de s'asseoir.
- J'ai entendu ton opinion. Demain nous aurons une discussion sur l'avenir de cette guerre. En attendant, tu resteras ici pour ne pas risquer de t'enfuir.
- ... Évidemment.
- ... Je tiens à m'excuser de la part de mon équipe de hyènes, comme tu dis, pour l'état de ton amie.
Elle inclina la tête et quitta l'hôpital. Serfane fut emmenée dans un bloc pour être soignée. Ashel suivit Shinda et retourna dans sa "prison".
Le soir comme le matin, la luminosité était la même. Le semi-Lauc se dit que c'était quelque chose qu'il serait incapable de supporter. Il passa sa main dans ses cheveux pour se gratter le crâne nerveusement.

Les Ibras installèrent Serfane dans une chambre, la toisant du regard par instants. Pourquoi leur chef avait changé d'avis d'un coup ?
Elle reprit connaissance le temps de regarder la pièce où elle se trouvait et apprécier le moelleux du matelas. Elle bougea légèrement les doigts, toussa et grimaça.
~_______________________________________~


Dernière édition par Amnaysia le Ven 8 Sep 2017 - 09:34; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 689
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 13:09    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

Nosmaël inclina la tête aux instructions de la chef. Quand à Kali, elle s'éclipsa simplement, mais le soir, elle rendit visite au rouquin. Pas spécialement discrètement, elle voulait juste discuter se mit à fixer le prisonnier, assise en tailleur.

- Alors comme ça tu veux lâcher les ibras hors du dôme pour qu'elles découvrent le monde? Tu n'as pas froid aux yeux.

Ses yeux noirs brillaient de curiosité dans la pénombre, mais son expression restait assez dure.

- Même assagies, les ibras ne peuvent refréner leurs pulsions meurtrières quand on s'en prend à ce à quoi elles tiennent tu sais? Votre monde est suffisamment pourri pour créer une réaction en chaîne. Ton amie n'a pas eu de chance, elle a été trop fouineuse en temps de guerre et d'espionnage, c'est regrettable.

La fée se détendit un peu, elle semblait plus joueuse.

- Mais on en parlera demain de ça! Moi je veux savoir comment tu trouves ce heu... Lelf-Willow là... Non en fait je m'en fous.

... Ah ouais son petit-fils quand même. Elle s'accouda sur ses jambes.

- J'veux savoir ce qu'est devenu son père. Tu le connais? Est-ce qu'il lui manque des bouts?

Plus loin, Nosmaël rendait visite à Serfane, deux poires à la main, mais toujours aussi inexpressif.

- ...T'en veux une?
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 16:52    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

Ashel se tourna lorsque l'Ibra entra dans sa chambre. Ils se fixèrent un moment, elle parla, il se pinça les lèvres.
- Mais on en parlera demain de ça! Moi je veux savoir comment tu trouves ce heu... Lelf-Willow là...
- ... Delf ? Delf-Wido... Vous le connaiss...
- Non en fait je m'en fous. J'veux savoir ce qu'est devenu son père. Tu le connais? Est-ce qu'il lui manque des bouts?

Ashel regarda la fée attentivement. Elle semblait un peu plus âgée que lui, mais surtout, un air de famille avec... la tante de Delf. Il prit son inspiration.
- Je crois comprendre pourquoi... Son père s'appelle Coban, c'est de lui dont vous voulez des nouvelles ?
Après confirmation, Ashel réfléchit.
- Il vit à Warrux avec sa femme, Koé, la meilleure amie de l'Envoyée des Clarghs. C'est une Vialvis, ce qui fait que leur fils, Delf, est un moitié Vialvis, moitié homme-fée. Il n'a pas hérité des ailes de son père, mais sait se déplacer dans le vent comme sa mère. Moins bien, mais... Enfin bon. Coban. Il adore bricoler, il est heureux et adore cuisiner. Je le vois toujours pieds nus. Mis à part ça, je crois que tout va bien.
Il s'arrêta.
- Vous êtes de sa famille, n'est-ce pas ?

Serfane tourna la tête vers Nosmaël. Elle tendit le bras doucement.
- Si ça se trouve est elle empoisonnée... Mais au point où j'en suis...
Elle croqua dedans, une chance que les poires soient molles. Puis elle laissa échapper un petit soupir d'extase, savourant ce repas. C'était délicieux... Elle regarda le traître, en silence, avec de la peine dans le regard. Elle aurait voulu lui dire qu'elle n'avait pas fait semblant d'être jalouse lorsqu'elle l'avait aperçu avec Kalithünde. Elle n'avait pas non-plus fait semblant lorsqu'elle l'avait admiré se combattre contre Haukar, ni exprimer une fausse gêne lorsqu'il lui avait demandé ce qu'elle avait contre lui.
Mais quelle importance de lui dire tout ça maintenant. Elle le lâcha des yeux, et laissa échapper, laissant échapper un petit "rien..." avec peine. Lui, il avait joué la comédie jusqu'au bout. Elle se recroquevilla sur elle-même.
~_______________________________________~


Dernière édition par Amnaysia le Ven 8 Sep 2017 - 09:36; édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 689
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 17:33    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

Kali hocha joyeusement la tête. Visiblement, elle avait fait une bonne pioche, Ashel avait en effet l'air de bien le connaître.

- Oui! Coban, ça faisait longtemps que je n'avais pas ne serait-ce qu'entendu ce nom!
- Il vit à Warrux avec sa femme, Koé, la meilleure amie de l'Envoyée des Clarghs. C'est une Vialvis, ce qui fait que leur fils, Delf, est un moitié Vialvis, moitié homme-fée. Il n'a pas hérité des ailes de son père, mais sait se déplacer dans le vent comme sa mère. Moins bien, mais... Enfin bon. Coban. Il adore bricoler, il est heureux et adore cuisiner. Je le vois toujours pieds nus. Mis à part ça, je crois que tout va bien.

La fée hocha la tête doucement en regardant sur le côté, le temps d'assimiler toutes les infos. Il parlait beaucoup du jeune Delf mine de rien. Elle sourit doucement, sa voix était un peu plus grave, plus calme.

- ... Il a toujours peur des chaussures alors.
- Vous êtes de sa famille, n'est-ce pas ?

Kali ferma les yeux, comme si elle se berçait de toutes ces images qui lui venaient en tête.

- Je l'ai mis au monde... Peut-être un peu trop tôt d'ailleurs. Il était tout fragile, facile à peiner. Et puis un peu plus de dix ans après, il m'a été arraché(elle avait mis une dure intonation sur ce mot). Je ne savais pas qu'il s'en était sorti.

Sa main se posa sur son cœur. C'était assez perturbant de voir celle qui se gaussait ainsi des tortures infligées à Serfane de réagir de façon aussi maternelle.

- Je ne compte pas me mêler à cette guerre, Ashel. J'ai trop d'attaches de l'autre côté; je sais que mes enfants sont bien éduqués, qu'ils n'ont aucun choix à faire entre notre camp et le tiens. Mais ici aussi, j'ai de la famille, et c'est plus facile de rester du côté du dôme quand on s'est comporté toute sa vie comme... ce que tu appelles une "hyène". Peut-être que pour toi, ce serait plus facile de rester ici également, tu y es déjà le bienvenu. Ton héritage familial est lourd...


Nosmaël lui tendit le fruit, toujours en évitant de croiser son regard.

- Idiote. J'ai dis que te tuer ne m'aurais mené à rien...

Il se posa par terre et s'adossa contre le mur pour manger sa poire aussi. Il s'autorisa à lever la tête vers elle, juste un moment, elle le fixait, et son réflexe à lui fut de l'interroger du regard de façon peut-être un peu bourrue. Cela sembla l'intimider au point qu'elle réponde de sa petite voix cassée. Le garçon regarda ses bottes.

- Hier soir j'me suis pris la tête avec Kali. Je la comprends pas toujours, tantôt faut faire gaffe aux gens, tantôt faut les exterminer...

Il avait bien compris qu'elle n'avait aucune dent contre Serfane, en fait elle n'en avait vraiment rien à cirer. Mais que Nosmaël soit agacé qu'on la traite ainsi, ça lui avait sauté aux yeux. C'était pour le taquiner.

- Bref... J'suis désolé pour tes...

Nosmaël n'avait pas envie de finir sa phrase. Il attendait juste qu'elle finisse de manger, histoire de récupérer le trognon pour que son acte de pitié ne lui retombe pas dessus.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 18:02    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

Ashel eut un sourire attendri lorsqu'elle évoqua l'enfance du père de Delf. Il se détendit, surtout lorsqu'elle parla de ne pas participer à la guerre. Mais quand elle continua en lui proposant de rester ici, il cligna des yeux doucement et fit non de la tête.
- Je comprends, oui. Parfois je me dis que je devrais vivre caché. Au moins, jusque-là, j'aurais réussi à vivre une vie normale. Et puis...
Il se tourna vers la fenêtre.
- ... Il y a Delf, votre petit-fils. On a grandi ensemble, on s'est protégés, c'est... c'est un lien que je ne veux pas mettre de côté à jamais.
Il ferma les yeux.
- ... Si je reste coincé sous ce dôme, alors je n'aurais plus aucune chance de le revoir un jour.
*déjà que ces chances sont minimes, je ne veux pas m'en couper...*
- Dans tous les cas, comme vous le dites, il y a plusieurs personnes ici qui ont de leur famille chez les deux camps. Je ne veux pas qu'ils s'entretuent pour une question de territoire, et je suis prêt à parler pour mon peuple afin de trouver un accord avec les Qybras. C'est pourquoi je ne fuis pas. Je ne veux pas.


- Hier soir j'me suis pris la tête avec Kali. Je la comprends pas toujours, tantôt faut faire gaffe aux gens, tantôt faut les exterminer...
- C'est normal de s'embrouiller avec sa copine de temps en temps...
Elle avait répondu mollement, impossible de savoir si elle était sérieuse ou non.
Sa main trembla lorsqu'elle lui tendit le trognon. Un bandage entourait son crâne, pour empêcher le sang de se remettre à couler, et faire commencer aux oreilles à cicatriser. Serfane se tourna dans son lit, sa respiration était sifflante. Elle souffla :
- J'ai froid...
Ne portant pas de haut, son torse défoncé par les coups de pied était visible, et couvert de bleus. Quelques cotes seulement se dessinaient sous sa poitrine. Elle tremblait, se sentait misérable. Pour elle, les Ibras essayaient seulement de rallonger son temps de vie pour faire plaisir à Ashel. Elle soupira avec peine.
~_______________________________________~


Dernière édition par Amnaysia le Ven 8 Sep 2017 - 09:37; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 689
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Ven 8 Sep 2017 - 00:01    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

- Je comprends, oui. Parfois je me dis que je devrais vivre caché. Au moins, jusque-là, j'aurais réussi à vivre une vie normale. Et puis... Il y a Delf, votre petit-fils. On a grandi ensemble, on s'est protégés, c'est... c'est un lien que je ne veux pas mettre de côté à jamais. Si je reste coincé sous ce dôme, alors je n'aurais plus aucune chance de le revoir un jour.

Kali rouvrit les yeux et l'écouta attentivement. Elle se mit à ricaner mais semblait attendrie, un peu, mine de rien.

- Eh bien... D'abord mon fils, ensuite son rejeton... Mes garçons ont la côte. J'imagine que ma fille a su convaincre aussi quelqu'un aussi caractérielle soit-elle...

En parlant de sale caractère, elle se demandait si Tilyane avait toujours ses crises. Si elle savait...

- Dans tous les cas, comme vous le dites, il y a plusieurs personnes ici qui ont de leur famille chez les deux camps. Je ne veux pas qu'ils s'entretuent pour une question de territoire, et je suis prêt à parler pour mon peuple afin de trouver un accord avec les Qybras. C'est pourquoi je ne fuis pas. Je ne veux pas.
- Ce n'est pas moi qui t'en empêcherais. Si ça marche, je pourrais peut-être retrouver mes enfants.

Elle poussa un petit soupir, mine de rien, émotionnellement parlant, ça lui faisait quelque chose.

- Il a de la chance, Delf. Tu es pour lui ce que je n'ai pas pu être pour mon époux...



- C'est normal de s'embrouiller avec sa copine de temps en temps...

Nosmaël arqua un sourcil en la regardant.

- C'est pas ma copine, elle est trop vieille.

Il récupéra le trognon qu'elle lui tendait.

- J'ai froid...

Le garçon observa la captive, mais pas longtemps, ça le gênait. Tous ces bleus et cette nudité, c'était juste malsain. Il se leva.

- Y a pas de couverture pour les captifs.

...Oui et? Il réfléchissait. Un câlin? C'était vraiment une sale idée de merde. Réellement. Puis une idée lui traversa l'esprit. Il retira sa veste et la lui tendit.

- Je sais qu'en menant cette mission à bien je me suis comporté comme le dernier des salauds et que ça rachètera pas ma conduite. Prends-là juste parce que t'as plus de fringues, c'est tout...
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 229
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Ven 8 Sep 2017 - 12:27    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour. Répondre en citant

- Eh bien... D'abord mon fils, ensuite son rejeton... Mes garçons ont la côte. J'imagine que ma fille a su convaincre aussi quelqu'un aussi caractérielle soit-elle...
Ashel eut un sourire amusé.
- Ben en fait... Oui. Et elle a une fille. Mi-fée mi-faune. Elle est pleine de vie, Delf et moi adorons jouer avec elle.

Le souvenir de leurs expériences sur les champignons lui revint en tête, il se mit à sourire bêtement. Lorsqu'elle parla de ses enfants, il garda le silence. Devait-il la rassurer en lui disant qu'il ferait tout pour que ça marche ? Oui mais si ça échouait, il réduisait ses espoirs à néant, et il ne voulait pas se le permettre.
- Il a de la chance, Delf. Tu es pour lui ce que je n'ai pas pu être pour mon époux...
Ashel baissa la tête.

- ... J'aimerais, être pour lui quelqu'un de bien...


- Y a pas de couverture pour les captifs.

Serfane le regarda avec des yeux plaintifs. Quoi, sérieusement ?!
Elle regarda la veste sans comprendre.
- Je sais qu'en menant cette mission à bien je me suis comporté comme le dernier des salauds et que ça rachètera pas ma conduite. Prends-là juste parce que t'as plus de fringues, c'est tout...
Ces mots lui firent un peu mal, mais elle accepta la veste sans broncher. Elle avait rougit, jusqu'à ce qu'il énonce sa dernière phrase.
- ... Merci...

Elle se mit en boule afin de se protéger le plus possible du froid de la pièce, cachant à moitié son visage pour la veste. Peut-être par honte, aussi, de se retrouver dans cet état. La Djorg calma doucement ses tremblements. Elle se rendormit, sous l'épuisement, le visage crispé.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:23    Sujet du message: Plus jamais je ne verrai le jour.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atangla Index du Forum -> RP - Atangla, 20 ans après -> En avant ! -> La Terre des Clarghs -> DemeurOmbre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com