Atangla Index du Forum

Atangla
Le forum qui parlera d'Atangla ~

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des cris des pleurs de la colère la haine.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atangla Index du Forum -> RP - Atangla, 20 ans après -> En avant ! -> La Terre des Clarghs -> DemeurOmbre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 237
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Lun 5 Mar 2018 - 17:16    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
~ Précédent ~


Elle chevauchait le jeppie afin d'atteindre la cité Ibra en vitesse. Ses journées, elle les passait à chercher des informations dans les bois, retourner chaque pierre à la recherche du moindre indice qui ferait avancer quoi que ce soit. Autant la recherche de Nosmaël, que celle de l'Organisation de la Haine, ou encore la disparition d'Ashel. Régulièrement, elle se rendait au camp où les guerriers de l'espoir avaient disparu pour essayer de trouver une trace à côté de laquelle ils auraient pu passer. 
Mais ce qu'elle préférait, c'était se retrouver seule sous la pluie, à profiter du chant de chaque gouttelette touchant le sol. Elle s'asseyait là et y restait des heures, à laisser les perles d'eau caresser ses cheveux dorés et sa peau halée. Ses petites mains de future adulte accueillaient la pluie avant de refermer le poing.

Mais ce jour-là, elle regagnait le dôme où le peuple de femmes l'accueillait parmi les leurs. La tension avec les Guerriers de l'Espoir s'était atténuée, les femmes de l'ombre savaient qu'elles pouvaient leur faire confiance. Le problème avait été cette destruction, de la nouvelle ville. Alors tant que l'Organisation de la Haine rôdait, elles étaient contraintes à vivre sous terre. Mais la présence de Laucs, Qykas et Djorgs, ne les dérangeaient plus. Ou moins.

- Ouvrez-moi la porte !
Des Ibras s'éloignèrent pour la laisser entrer. La cavalière sauta du Jeppie, elle l'harnacha à côté avant de descendre l'escalier. Une minuscule écurie avait été installée pour les voyageurs s'arrêtant lors de courts trajets.

- Dame Shinda, je reviens de la région de Staclane. Je dois montrer mes recherches à Nosmaël.
La reine Ibra, dont les rides trahissaient son âge, se tourna vers elle. Elle sembla hésiter avant de faire un hochement de tête.
- Il est toujours dans sa maison. Tu as mon autorisation.

La Qyka, vive d'esprit, commença à courir dans la bonne direction.
- Ceyles.
Elle se retourna.
- ... Il est encore sensible sur le sujet. Fais attention à ce que tu vas dire.
La concernée poussa un soupir et hocha la tête.



- toc toc -
Elle entra.
- C'est moi.
La Qyka s'annonçait rapidement. Il devait avoir l'habitude de la voir entrer, pour essayer de lui apporter une aide dans les recherches. Elle sortit de son sac plusieurs fioles, et commença à les ranger dans une étagère, avec d'autres bocaux. Elle aurait voulu lui dire que la chasse avait été difficile, à cause de la pluie, mais qu'elle avait trouvé des choses importantes. Mais elle garda cette pensée pour elle, tout en posant un flacon avec une fleur de glycine à l'intérieur. Elle la regarda longuement.
Ceyles jeta un coup d'oeil vers Nosmaël, avant de saisir une carte accrochée non loin. Avec une plume, elle fit une croix sur le parchemin, déjà couvert de nombreuses croix. Elle observa ensuite son oeuvre.
- ... Hm...


Prenant d'autres bocaux, elle commença à répertorier tous les endroits où elle les avait trouvé. Puis elle posa la carte sur le bureau de l'ancien-soldat, là où il restait un peu de place.
- Besoin d'autre chose ?
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 697
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 12:15    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

Nosmaël avait cette insupportable sensation de tourner en rond.
Pas seulement dans son enquête, tout le temps.

Dans des jours moins agréables, il allait voir Shinda, parce que c'était une des rares personnes qui arrivait à voir encore du bon en lui, alors il elle pouvait lui demander n'importe quoi, car elle demeurait sa reine.
Dans les pires moments, il s'en prenait frénétiquement à son sac de frappe, histoire de ne pas passer pour le pire bourreau du monde en se défoulant sur les malheureux détenus des geôles de DemeurOmbre.

Aujourd'hui, on n'en était pas là.
Il avait été réveillé de façon coquine par sa partenaire d'un soir, c'était pas trop mal, mais selon lui, pas tout à fait ce qu'il cherchait. Il l'avait laissée prendre une douche, le petit dej' et hop, dehors, merci, ne rappelle plus, au revoir. En fermant la porte, il grommela un "P'tain, vivement que je lui pète la gueule à ce tas d'merde qu'on en finisse avec ces journées interminables...", en se collant contre la porte d'un air las.
Puis il parti faire un peu de sport pour se remotiver, la douche, un rapide rangement, les recherches et la pause café. 

C'est précisément à la pause café qu'il entendit Ceyles frapper à la porte.

- Entre.

Il était affalé sur sa chaise à côté de la table sur laquelle étaient étalés plusieurs feuilles de notes et autres croquis, ainsi que son fidèle bloc notes. La pièce était relativement spacieuse mais un peu encombrée par ses trophées, une bibliothèque qui comprenait plus de documents en tout genre que de livres, et plus de la moitié étaient de lourdes informations secrètes. Un canapé dont le tissu était assez abîmé par le temps, quelques objets de différentes régions, une sphère du monde, ce genre de choses... et puis quelques haltères, même si il avait déjà une salle de sport qui aurait dû être une chambre d'amis. Mais comme il ne recevait jamais d'amis... Dans l'ensemble, c'était assez propre, sûrement une habitude de militaire ou quelque chose comme ça.

- Tu veux boire quelque chose?

Il regarda Ceyles disposer ses petites fioles, puis finit par se lever en prenant une gorgée de café, jetant un oeil à la carte qu'elle se mise à compléter.

- J'vais voir un peu ce que t'as trouvé... 

 Les possibilités s'amincissait, mais ça restait vague. Il jeta un oeil aux trouvailles de la jeune fille, son regard se posa sur la glycine. Intérieurement, il avait envie de hurler, quelque chose avait sauté en lui, mais on parle de Nosmaël, si il ne veut pas montrer ses émotions, il ne les montre pas. Si il a la haine contre le monde entier, c'est différent, c'est tout. Cela dit, ses mains tremblantes le trahissaient un peu tout de même.

Besoin d'autre chose ?
- Juste pour savoir, tu l'as trouvé où ça?

Elle ne l'aurait pas ramené ici si elle avait juste trouvé une fleur sur une branche dans une prairie verdoyante. Elle devait l'avoir trouvée dans un lieu assez improbable, mais il avait besoin de savoir où, quand, comment.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 237
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 14:51    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

Le temps qu'il approche pour regarder les objets rapportés, elle termina sa prise de note dans son propre carnet. Elle indiquait les lieux qui lui paraissaient plus favorables à la recherche, pourquoi cela pouvait être intéressant, les réactions de Nosmaël face aux découvertes. La glycine.

Juste pour savoir, tu l'as trouvé où ça?
- Dans le marais.
Elle dépassa le Qyka pour chercher une carte de la région de Staclane. Dépliant le papier sur le bureau, elle chercha un endroit précis puis le désigna du doigt.

- Ici. Pas loin du temple oublié. Elle était coincée entre deux lianes, près de l'eau. Normalement cette plante vit au soleil, j'ai trouvé ça curieux qu'elle soit perdue dans la brume.


La Qyka reprit son calepin.
- Je l'ai récupérée ce matin.

Elle s'éloigna pour piquer une tasse et se servir du café. Le regard posé sur Nosmaël, elle tiqua en regardant sa main.
Je n'ai pas vu d'arbre à fleurs grimpantes dans ce coin-là ... Est-ce que je dois approfondir les recherches là-bas ?

Pourquoi d'un seul coup son miroir risquait de se briser ? Ceyles plissa les yeux. Elle posa sa tasse et réajusta sa veste, prête à repartir.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 697
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 15:12    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

Le marais... Un lieu bien peu favorable pour accueillir une glycine, effectivement. Il ne s'y connaissait pas spécialement en botanique, mais c'était assez évident.

- C'est vrai, c'est pas normal.

Il relança un coup d'oeil à la fleur, elle était abîmée et commençait un peu à jaunir, mais n'était pas totalement fanée.

- Je n'ai pas vu d'arbre à fleurs grimpantes dans ce coin-là ... Est-ce que je dois approfondir les recherches là-bas ?

Nosmaël vida sa tasse de café d'une traite et enfila ses chaussures et sa veste, attrapant quelques équipements supplémentaires au passage.

- Je t'accompagne. Si la piste est encore relativement fraîche de deux ou trois jours, ça signifie qu'elle est peut-être encore dans les environs, mais dans ce cas Lundeck aussi. Même à nous deux, c'est risqué.

Heureusement que Ceyles était prête, parce qu'il la fichait presque dehors.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 237
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 15:38    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

Je t'accompagne. Si la piste est encore relativement fraîche de deux ou trois jours, ça signifie qu'elle est peut-être encore dans les environs, mais dans ce cas Lundeck aussi. Même à nous deux, c'est risqué.
- Attend.
Elle attendit qu'il soit prêt de la porte pour le fixer droit dans les yeux.

- C'est peut-être un piège. Le marais est un endroit qui fait devenir fou. Lundeck est demi-Yalph, il n'a aucun mal à traverser la région. Pas toi.
Ses grands yeux rouges brillèrent, alors qu'elle essayait de garder l'attention du concerné. Elle recula d'un pas, s'éloignant de lui.
- Et comme tu dis même à deux c'est risqué. Il vaut mieux voir avec mon père s'il a des pistes pour nous aider. Ou alors on y va pour faire du repérage.

~

Elle descendit du jeppie, le forçant à reculer pour qu'il ne s'enfonce pas dans la boue. Une main devant le nez, elle masqua son visage par une écharpe pour ne pas exprimer un dégoût trop prononcé face à l'odeur du lieu.
- Ca pue comme s'il y avait un cadavre dans le coin.

Mis à part sa voie, rien ne retentissait. Elle regarda Nosmaël et lui fit signe de la suivre. 
Les arbres prenaient la silhouette de dryades effrayées. On aurait dit la forêt des Djorgs, mais plus sombre, plus glauque...

- C'est ici que je l'ai trouvé.
Elle désigna les lianes, où elle avait cueilli la fleur. Mais comme elle le pensait, il n'y en avait pas d'autres à proximité. Ceyles soupira en tournant la tête. Son regard se concentra sur quelque chose. La Qyka plissa les yeux et se dirigea vers un arbre où une lueur brillait sur l'écorce.
- Regarde.
Elle en retira une petite flèche.
- Quelqu'un a tiré avec une sarbacane. Quand ?

Lundeck, utilisait cette arme auparavant. Ceyles donna la fléchette à Nosmaël.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 697
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 22:26    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

Nosmaël se retourna vers Ceyles quand elle l'interpella.

- C'est peut-être un piège. Le marais est un endroit qui fait devenir fou. Lundeck est demi-Yalph, il n'a aucun mal à traverser la région. Pas toi. Et comme tu dis même à deux c'est risqué. Il vaut mieux voir avec mon père s'il a des pistes pour nous aider. Ou alors on y va pour faire du repérage.
- Mmh... J'imagine qu'on a pas le choix...

~

Les odeurs nauséabondes du marais firent grimacer le qyka. Il avait passé tout le trajet à cogiter.

- Ca pue comme s'il y avait un cadavre dans le coin.
- L'odeur d'un cadavre c'est différent mais je vois ce que tu veux dire.

Il suivit la qyka en regardant autour d'eux, l'endroit était vraiment malsain, et c'était lui qui le pensait...

- C'est ici que je l'ai trouvé.

Nosmaël observa la liane. En effet la glycine était une liane, mais celle-là était effectivement vide, et même assez différente de celle de la glycine. Pour avoir vu sa chérie en produire, il était plutôt rôdé à ce niveau là maintenant. Il fronça les sourcils et observa le morceau métallique que lui désignait Ceyles avant de serrer les dents.

- Je ne peux pas dire quand mais je vois très bien qui.

Il lui rendit la pointe.

- Je réfléchis. On a une fleur de glycine potentiellement d'origine djorg à côté une trace d'assaut de Lundeck... Est-ce qu'ils ont tenté de se battre... ou de s'enfuir?

Il observa les potentielles traces de pas présentes, mais la boue s'était chargée de les recouvrir. Il chercha d'autres indices sur les arbres alentours, dans le coin, à la recherche d'une ouverture, n'importe quoi... Des plantes écrasées, quelqu'un qui avait marché dessus, allez hop, c'était mieux que rien, autant partir dans cette direction. C'était si peu que ça l'énervait.

- On a pas idée d'emmener des otages dans un lieu aussi dégueulasse!
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 237
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 23:33    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

-  On a pas idée d'emmener des otages dans un lieu aussi dégueulasse!
- Brrk... A part justement pour nous décourager peut-être.

Est-ce qu'ils avaient tenté de se battre ou de s'enfuir ? Ceyles observa l'étendue de vase.
- ... Sans vouloir forcer sur le découragement : tu penses vraiment qu'en autant d'années, ils leur ont laissé la possibilité d'entretenir leur musculature ?
Elle fixa Nosmaël droit dans les yeux.
- S'ils avaient voulu fuir, alors je pense qu'on ne les retrouvera jamais vivants.

Ses paroles étaient dures, très difficiles mais Ceyles avait un tempérament très terre à terre. Elle n'était pas du genre à laisser l'espoir s'installer si elle estimait qu'il ne fallait plus en avoir. Peut-être que lui, c'est ce qui lui permettait de se réveiller tout les jours. Pas elle.
Ceyles porta la pointe à son visage, elle commença... à la renifler.
- Elle sent la terre. La pierre.

Elle se tourna vers le grand temple, dont la silhouette se dessinait derrières les arbres.
- C'est le seul endroit que j'imagine avec de gros cailloux ici...
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 697
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Mer 7 Mar 2018 - 00:06    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

- Brrk... A part justement pour nous décourager peut-être.

Nosmaël se retourna vers Ceyles d'un air mauvais. Ce n'était pas nécessairement contre elle, c'était juste la situation qui l'agaçait.

- ... Sans vouloir forcer sur le découragement : tu penses vraiment qu'en autant d'années, ils leur ont laissé la possibilité d'entretenir leur musculature ? S'ils avaient voulu fuir, alors je pense qu'on ne les retrouvera jamais vivants.

Le qyka inspira et avança dangereusement vers Ceyles, lui pointant l'index entre les deux yeux.

- Écoute moi bien..! Serfane n'était pas une force brute, elle faisait pousser des putains de fleurs comme celle que t'as trouvé. Ça fait sept ans que je la croyais clamsée, tu crois vraiment qu'apprendre sa mort ça va me décourager à détruire l'organisation? Qu'ils la butent sous mes yeux! Ils vont comprendre à quoi j'ai consacré ces dernières années.

Il fit volte face en se remettant à avancer. Il ne pensait pas vraiment ses paroles. Voir Serfane mourir sous ses yeux était la dernière vision dont il avait envie, mais ça prouvait bien que l'espoir n'était pas ce qui l'avait maintenu en vie jusqu'ici, malheureusement.

- Elle sent la terre. La pierre. C'est le seul endroit que j'imagine avec de gros cailloux ici...

Il suivit son regard et leva la tête vers le temple, envahi par une végétation qui ne faisait pas vraiment rêver. Sans un mot, il partit à grands pas dans la direction du monument, son sang bouillonnait dans ses veines.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 237
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Mer 7 Mar 2018 - 00:41    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

Écoute moi bien..! Serfane n'était pas une force brute, elle faisait pousser des putains de fleurs comme celle que t'as trouvé. Ça fait sept ans que je la croyais clamsée, tu crois vraiment qu'apprendre sa mort ça va me décourager à détruire l'organisation? Qu'ils la butent sous mes yeux! Ils vont comprendre à quoi j'ai consacré ces dernières années.

La Qyka soutint son regard en se retenant de grimacer. Elle préféra ne rien rétorquer, pas même un "d'accord d'accord !". Néanmoins elle le regarda s'éloigner en pensant. Et si cette fleur lui permettait de retrouver espoir de retrouver sa copine et reprendre une vie normale ?
Vie normale... qui pouvait se vanter d'en avoir une aujourd'hui ? Qui pouvait se vanter d'en retrouver une, une fois que l'Organisation serait décimée ? Le temps de penser, qu'ils arrivaient déjà en haut de l'escalier du temple.
- ... Hm.
Elle toucha un mur, rien d'anormal. Puis...
- Attention !

Bien sûr que le Qyka s'était déjà baissé, tandis que Ceyles l'imitait. Un bruit de pas résonna depuis l'entrée du temple.
- Eh bien, finalement vous êtes venus plus vite que prévu.
Un simple Yalph, pas Lundeck. Mais membre de l'Organisation de la Haine, pour sûr. Il observait le Qyka avec un léger sourire. Sourire qui pouvait donner envie de l'éclater contre un mur.
- Moi qui pensais que tu t'étais renforcé d'années en années, tu es arrivé ici comme une fleur.

Il jeta à terre quelques fleurs de glycine. Ceyles blêmit. D'un seul coup elle se sentait responsable, si elle n'avait pas ramené la fleur, elle ne l'aurait pas mis en danger.
D'un autre côté...
Cela le mettait directement sur la piste de celui qu'il cherchait.

Avant que Nosmaël ne fonce sur lui, le Yalph sortit une sarbacane et se prépara à tirer pour immobiliser l'ancien traître. Il souffla.
- Fais gaffe !
- Tu n'es pas encore assez fort pour combattre Lundeck.
Ceyles fronça les sourcils. Il venait de dire quoi là ? Elle fixa les fleurs par terre, le regard dans le vague.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tilyane
Séraphin
Séraphin

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 697
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq
Race: Ibra (Ombre)
Autres races: Un lézard

MessagePosté le: Mer 7 Mar 2018 - 01:22    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

Malgré leurs précautions, il se doutait bien qu'ils étaient grillés, ce type devait les avoir vu arriver de loin, et avec un peu de chance, il les attendait non?

- Eh bien, finalement vous êtes venus plus vite que prévu.

Il les attendait. Nosmaël sortit de sa cachette d'un pas assuré, pas plus inquiet que ça visiblement.

- Moi qui pensais que tu t'étais renforcé d'années en années, tu es arrivé ici comme une fleur.

Le qyka regardait les fleurs tomber et tiqua. Il n'accordait même plus un regard au yalph et sa tête à claques manifeste.
Un piège.
Un gros piège bien vulgaire, bien gras.
Alors c'était le moment d'essayer de le chopper comme un poisson dans un filet ou les recherches de Ceyles avaient été découvertes et leur avaient mis la puce à l'oreille?
Dans tous les cas, le poisson, c'était pas lui.
Sous le couvre-chef de Nosmaël, ça avait fait -POOF-. Pas de Serfane, juste...
Juste quelques fleurs et...
Il releva la tête.

- Fais gaffe !

Nosmaël activa son bouclier juste pour accueillir la fléchette qui tomba par terre dans un tintement métallique, il la ramassa.

- Tu n'es pas encore assez fort pour combattre Lundeck.


...Juste quelques fleurs et un bon sac de frappe.

Le brun se mit à ricaner doucement, puis à éclater de rire... avant de foncer sur le Yalph et lui saisir le crâne qui finit effectivement contre le mur avec fracas. Un, deux, trois, combo! Il lâcha le Yalph pour lui faire croire qu'il avait une chance de répliquer, mais il avait encore la fléchette dans la main, et la suite vint très rapidement mais fut atrocement longue.

- Comment ça on utilise une SARBACANE pour PLANTER une fléchette?! Ça se plante TRÈS BIEN comme ça non?! Et sur TOUT le corps en plus! C'est SACREMENT EFFICACE! On dit quoi?! MERCI pour cette démonstration!!!

Pauvre Ceyles, elle n'était peut-être pas prête à voir un type se faire transpercer de part en part, les yeux compris.

- Pas assez fort pour battre Lundeck?! PAS ASSEZ FORT? Mais tu t'es regardé?! Tu mérites même pas d'être à son service sale petite pucelle de mes deux!!!

... Après quelques défoulements gratuits supplémentaires, Nosmaël se releva couvert d'éclaboussures écarlates en haletant, se dirigeant vers la sortie.

- Pfouu! Allez on s'en va! On s'est assez fait pigeonner comme ça, on va chercher ton père et on va passer la région au peigne fin.
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amnaysia
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2007
Messages: 1 237
Localisation: Sur la terre des Clarghs
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien
Race: Lauc (Humain)
Autres races: Une mouche orange fluo

MessagePosté le: Mer 7 Mar 2018 - 01:40    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine. Répondre en citant

Ceyles avait envie de vomir. Le Yalph l'avait regardé avec effroi lorsque Nosmaël avait commencé à rire. Il avait sorti quelque chose de sa poche, qu'il avait jeté derrière lui avait de se faire attraper. Ceyles avait levé la main, pour dire au Qyka d'attendre, mais rien n'aurait pu l'arrêter. C'est pourquoi le haineux avait eu ce geste désespéré.

" Tu n'es pas encore assez fort pour combattre Lundeck. "
C'était un avertissement. Pour le préparer.


Pas assez fort pour battre Lundeck?! PAS ASSEZ FORT? Mais tu t'es regardé?! Tu mérites même pas d'être à son service sale petite pucelle de mes deux!!!

La Qyka avait le regard rivé sur l'objet tombé. Elle avança à contre-sens de Nosmaël quand celui-ci en eut fini avec le Yalph. Elle s'approcha de lui, s'agenouilla à côté de la tête explosée. 
Pfouu! Allez on s'en va! On s'est assez fait pigeonner comme ça, on va chercher ton père et on va passer la région au peigne fin.
D'une main, elle récupéra l'objet et le mit dans son sac.
- J'a-j'arrive.

Elle tremblait comme une feuille en rejoignant l'escalier. Elle lança un dernier regard au cadavre. 
Il avait voulu les aider, après avoir prouvé son appartenance à l'Organisation de la Haine.

Ceyles vomit dans l'escalier. Elle s'essuya du revers de la manche, blême. Elle souffla et dévala l'escalier pour rapidement quitter le marais et retrouver leurs montures.
- Direction Shiroyuki !
~_______________________________________~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:57    Sujet du message: Des cris des pleurs de la colère la haine.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Atangla Index du Forum -> RP - Atangla, 20 ans après -> En avant ! -> La Terre des Clarghs -> DemeurOmbre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com